CHANGER ? Oui, on veut bien mais …..

Quand j’ai vu ce petit livre je n’ai pas hésité un instant : je me suis dit qu’il valait surement la peine d’être lu!

anouar_zyne_changer_059
Et pour cause !

Un titre attirant ! #CHANGER – Debout le Maroc des justes. Un hashtag, le Maroc et les “justes” ! J’avais hâte de découvrir de quels justes il s’agissait?

Un auteur, Anouar ZYNE, présenté comme un véritable homme-orchestre : homme politique, iplomé de Sciences-Po Stasbourg, entrepreneur communicant, consultant, enseignant, chroniqueur. Et aussi ancien secrétaire général de la jeunesse d’un parti politique et dirigeant sportif dans le plus grand club du Maroc : on aurait pu nous préciser qu’il s’gissait de l’Union Constitutionnelle et du W.A.C., cela n’a pas été fait, pourquoi ? Appartenir à l’U.C. et porter les couleur du W.A.C. n’ont rien d’une tare!

Une édition pour compte d’auteur, réalisée par SpeedArt, dont les recettes seraient reversées à l’association JOOD, dédiée “à soutenir les personnes vivant dans la précarité, souvent sans aucun toit et livrées aux aléas de la vie.”

Une préface de Salah EL-OUADIE, le célèbre militant des droits de l’homme, qui nous précise que “ce livre n’est pas un autobiographie, ni un programme politique, ni une rétrospective, ni un étendard d’espérance”.

Mais qu’est-ce donc que ce mystérieux objet imprimé, paru début Janvier 2017.

Il s’agit tout simplement du manifeste du mouvement #CHANGER créé par Anouar ZYNE, dans la foulée de la débâcle de son parti – et de la plupart des grands partis traditionnels – lors des élections législatives du 7 Octobre 2017.

Anouar ZYNE, écarté de la liste des jeunes de l’U.C., avait claqué la porte du parti de Mohamed Sajid pour “divergences sur l’orientation du parti”. Situation classique dans nos partis, tout refus de la “tazqiya” ouvre la voie à une dissidence. Cela s’est vu mille fois sur le “marché politique” national” donnant lieu à des situations parfois ubuesques.

On peut penser ce que l’on veut de ce mouvement et des causes qui ont procédé à s création! Mais la lecture de ce petit opuscule m’a personnellement apporté quelques satisfactions.

J’ai apprécié les passages dans lesquels Anouar ZYNE évoque sa période de militant actif de l’Union Constitutionnelle : c’est ainsi que je conçois en effet le militantisme, par un travail sur le terrain, auprès des gens, avec un esprit de sacrifice, peu importe le parti pour lequel on s’implique!

J’ai aussi lu avec beaucoup d’attention les pages où l’auteur relate sa campagne électorale pour les législatives de 2007 dans la circonscription de Casablanca-Hay Hassani, avec les magouilles internes du parti, les magouilles pour l’obtention des voix des électeurs, les magouilles qui font des élections au Maroc une vraie foire d’empoigne où seuls les plus riches et les plus puissants s’imposent, l’état avec ses moyens n’est pas forcément le grand marionnettiste qui tire les ficelles de ces consultations.

Ce petit livre comprend aussi quelques idées pour réveiller la conscience politique des marocain/es et les amener à participer à la vie publique du pays! Des slogans, pour la plupart, destinés peut-être à réunir quelques déçus d’ici et de là autour d’un projet de nouveau parti …Le énième dans ce pays qui en compte plus qu’il n’en faut ..Je ne sais pa, mais cela en a tout l’air!

Enfin, pour les quelques dizaines de dirhams destinés à être versés à une association caritative, vous pouvez très bien jeter un coup d’œil à #CHANGER de Anouar ZYNE, tout en restant convaincus que cela ne changera pas grand chose au paysage politique marocain.