citoyenhmida.org

Chroniques d'un citoyen Lambda sur l'actualité
Subscribe

Archive for June 11th, 2017

Mahi BINBINE entre le bouffon et le martyr.

June 11, 2017 By: Citoyen Hmida Category: Livres Comments Off on Mahi BINBINE entre le bouffon et le martyr.

Mahi BINBINE a publié en mars 2017 chez les éditions LE FENNEC son dernier roman “LE FOU DU ROI

livre mahi binebine

Il faut signaler que la sortie nationale de cet ouvrage a été concomitante, comme pour les dernières publications de Binbine, à sa parution en France aux éditions STOCK

le fou stock

Que dire de ce roman?

La première impression est que l’auteur a semble l’avoir enfanté dans une infinie douleur pour plusieurs raisons.

En effet, ce n’est pas aisé de parler d’un père dont le vie consiste essentiel à divertir un roi.

Le récit de la vie quotidienne du défunt roi Hassan II y est abordée par le biais de ce que rapporte le père de l’auteur, qui n’est finalement que le bouffon attitré du souverain. Mahi BENBINE édulcore donc la rôle de son père et romance jusqu’à l’extravagance certaines situations, leur faisant perdre toute crédibilité. Après tout, Mahi est conteur, fils de conteur!

Ensuite, ce roman représente pour l’auteur l’occasion d’aborder le cas de son frère militaire victime expiatoire de la vengeance d’un roi, enfermé durant une vingtaine d’années dans le sinistre bagne de Tazmamart à la suite de la tentative du coup d’état de juillet 1971. Et renié par son père, qui ne pouvait agir autrement sans entraîner toute sa famille dans un trou sans fond.

Mahi BINBINE aurait pu s’approprier la mémoire de son frère et en tirer des passages bouleversants! Mais Mahi BINBINE n’est pas Tahar BENJELLLOUN et il a suffisamment de talent pour évoquer en quelques pages la douleur de la mère et le pardon du fils, sans condamner ni même juger!

De ce livre, je retiendrai pour ma part l’évocation par le père BINBINE du poème “AL MOUNFARIJA” : ces pages m’ont incité à faire des recherches sur ce texte qui m’a toujours intrigué, surtout dans ses diverses formes chantées. J’en parlerais peut-être prochainement.

Il faut lire le livre de Mahi BINBINE, il est très bien écrit, comme les derniers romans de l’auteur que j’avais évoqués ici et .

Un livre écrit avec le cœur, une oeuvre thérapeutique pourrait-on dire. L’auteur précise en effet dans sa présentation en quatrième de couverture : “cela fait des années que je cherche à raconter cette histoire, qui a la fantaisie du conte lointain et la gravité d’un drame humain“.