citoyenhmida.org

Chroniques d'un citoyen Lambda sur l'actualité
Subscribe

Archive for the ‘Sport’

CETTE EQUIPE NATIONALE DE FOOT QUE JE NE CONNAIS PAS …..

January 25, 2017 By: Citoyen Hmida Category: Coups de griffes, Sport No Comments →

Je dois préciser que j’ai écrit ce billet après la défaite contre le Togo lors du premier match de la CAN 2017! Les bons résultats qui ont suivi et qui ont abouti à la qualification de l’Equipe Nationale aux quarts-de-finale ne change rien au fonds du problème!

Le Maroc participe actuellement à une compétition africaine…La CAN 2017 …OK, moi, je veux bien suporter l’équipe nationale, même si elle n’est pas au top niveau …Mais, Bon Dieu, encore faut-il que je connaisse les joueurs qui forment cette équipe !

ATLAS

Qui sont-ils?

D’où viennent-ils?

Où jouent-ils?

Je vous livre la liste de nos 23 représentants :

Gardiens de but:

Munir Mohand Mohamedi El Kajoui (Numancia/Espagne),
Yassine Bounou (Girona/Espagne),
Yassine El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv/Bulgarie)

Défenseurs :

Mehdi Benatia (Juventus Turin/Italie),
Manuel Da Costa (Olympiakos/Grèce),
Amine Attouchi (Wydad Casablanca/Maroc),
Hamza Mendyl (Lille/France),
Fouad Chafik (FC Dijon/France)

Milieux de terrain :

Romain Saïss (Wolverhampton/Angleterre),
Youssef Aït Bennasser (AS Nancy/France),
Mounir Obbadi (Lille/France),
Karim El Ahmadi (Feyenoord Rotterdam/Pays-Bas),
Fayçal Fajr (Deportivo La Corogne/Espagne),
Mbark Boussoufa (Al Jazira/Emirats arabes unis),
Fayçal Rherras (Hearts/Ecosse),
Mehdi Carcela (Grenada/Espagne),
Aziz Bouhaddouz (Sankt Pauli/Allemagne),
Nabil Dirar (AS Monaco/France),
Omar El Kaddouri (Naples/Italie)

Attaquants :

Rachid Alioui (Nîmes Olympique/France),
Youssef El Arabi (Lekhwiya/Qatar),
Khalid Boutaib (RC Strasbourg/France),
Youssef Ennesyri (Malaga/Espagne)

Sur ces 23 valeureux jeunes hommes censés défendre les couleurs de notre pays, il n’y a qu’un seul qui foule régulièrement les pelouses du plus beau pays du monde et qui affronte courageusement le public local.

Les autres? Ce sont les autres, tout simplement ….

Commençons par les gardiens de but.

Manque-t-on dans le pays de Hazzaz, Beggar et autres Allal à ce point de gardiens de but pour ête obligés de faire appel à des keppers qui jouent à Soria ou à Girona, en Espagne ou Plovdiv en Bulgarie? Qui peut situer ces localités sur une carte ? Qui peut nous préciser les palmarès obtenus par ces équipes pour que leur gardien de but soit digne de représenter le Maroc ?

Je n’ai rien contre les joueurs qui évoluent à l’étranger, l’important est qu’ils soient meilleurs que nos locaux!

Dans le cas des gardiens, n’aurait-il pas été plus judicieux de choisir des gardiens de la Botola qui ont à affronter des équipes africaines, sur les stades africains, sous le soleil africain, face à des publics africains?

Quelques séances de formation et de coachiong intensif en aurait fait d’excellents éléments et les résulats positifs obtenus lors des compétitions africaines les auraient préparé de devenir des gardiens de but convoités par les grands clubs européens!

Par ailleurs, cela aurait coûté beaucoup moins cher à la FRMF que d’envoyer des observateurs sillonner les obscurs championnats de deuxième zone à travers l’Europe pour dénicher.

Le même raisonnement peut-être tenu pour les autres postes, sauf très rares exceptions!

Ce n’est pas parce qu’un joueur figure dans l’effectif d’un grand club européen qu’l est au meilleur de sa forme! On peut citer le cas de Mehdi BENATIA qui a donné ce qu’il a pu donner et à ses clubs employeurs et à l’Equipe Nationale, mais qui est en fin de carrière, blessé, fatigué, hors course!

Par ailleurs, comment veut-on former un groupe homogène, humainement et sportivement, quand on réunit une grosse vingtaine de jeunes hommes qui n’ont ni la même culture, ni les mêmes ambitions, ni les mêmes préoccupations quotidiennes, ni le même régime alimentaire, ni le même style de jeu?

Pour diriger tel groupe, ce n’est pas un entraîneur qu’il faut, mais un psychologue très hautement qualifié, ce qui est loin d ‘être le cas de Hervé RENARD : cet homme n’est ni fin ni spécialement intelligent, si l’on tient compte de ses déclarations à la presse au sujet du groupe qu’il dirige!

Alors, comment voulez-vous que moi citoyen lambda, puisse supporter sans préjugé de l’équipe nationale, puisse être avec des joueurs que je ne connais pas ou que je connais NE plus – je pense à Mehdi CARCELA!

La FMRF nous a encore floué dans cette CAN 2017 en canalisant nos déceptions et notre frustration vers les joueurs, que nous ne connaissons pas! Elle croit s’éviter les foudres du public marocain…peut-être mais jusqu’à quand va-t-elle jouir de l’impunité due à ses carences et son incompétence!

P.S. : Heureusement que cette équipe a pu se qualifier pour la suite de la compétition en élinant de belle manière le tenant du titre la Cote d’Ivoire. Cette qualification va donner un moment de répit à Lakjâa et son staff qui auront l’occasion de justifier leur existence et leur incompétence!

UN ROMAN QUE DEVRAIENT ABSOLUMENT LIRE TOUS NOS RESPONSABLES SPORTIFS

August 25, 2016 By: Citoyen Hmida Category: Livres, Société, Sport Comments Off on UN ROMAN QUE DEVRAIENT ABSOLUMENT LIRE TOUS NOS RESPONSABLES SPORTIFS

Après le ridicule prestation^dors des J.O.-RIO-2016 de nos athlètes et bien sûr la totale déconfiture de nos responsbles sportifs durant la préparation de cet événement mondial, je conseillerai au ministre de la Jeunesse et des Sports, dont j’ignore le nom comme il doit ignorer son rôle, de réunir tous les présidents de fédérations, tous les présidents de clubs, tous les entraîneurs de tous les sports confondus, tous les présidents d’associations de supporters et de leur faire lire “LE DERNIER MATCH” de John GRISHAM publié par Robert LAFFONT dans sa collection Pocket en novembre 2007.

cvt_Le-dernier-match_3596

L’exerce serait facile : 200 pages écrites dans un style très simple, pas d’intrigue compliquée, des pages entières à sauter parce que nos amis ne les comprendraient pas, s’agissant de foot-ball américain!

Mais ce livre est une véritable leçon de gestion d’une équipe sportive, l’équipe de foot-balla américain du lycée d’une petite ville du Sud des USA, avec un entraîneur qui a sacrifié sa vie à l’équipe qui lui a été confiée!

Ce coach devrait servir d’exemple à tous nos cravatés en costume signé : le sport est une vocation, un sacerdoce, une mission humaine!

Oui, messieurs les responsables, en lisant ce livre vous verrez que quand on a la charge d’une équipe, il faut y mettre toute son âme, tout son cœur, tout son temps, en assumer les réussir et les défaites, insuffler aux jeunes qui en font partie l’esprit de groupe et l’amour du maillot!

Enfin tout ce qui semble manquer au sport de ce pays!

Un dirigeant sportif doit se dévouer à son club, faire en sorte que le nom du club et de la ville soit toujours au zénith de la gloire et de la renommée ! Au risque de commettre des erreurs, mais si ces erreurs ne sont pas des fautes elles peuvent être oubliées.

Dans ce court roman, John Grisham évoque la mort d’un coach qui a régné sur une équipe scolaire pendant des décennies a réuni la plupart des joueurs qu’il a formés dans leur adolescence! Malgré les heurs et malheurs, ils ne l’ont pas oublié!

Combien de dirigeants ou d’entraîneurs de chez nous ont connu cela ? Le Père Jégo……Mais c’était dans une autre vie, un autre siècle, un autre Maroc !

Dans ce roman, on découvre aussi l’engouement que les supporters d’une petite ville perdue dans le fin fonds de la cambrouse américaine peuvent apporter à leur équipe, en la soutenant, en la finançant envers et contre tout!

EURO 2016 : ou quand les experts se plantent ….

June 30, 2016 By: Citoyen Hmida Category: Sport 2 Comments →

Lors des premiers jours de cet Euro qui entre aujourd’hui dans sa phase sérieuse, on a pu entendre les commentateurs sportifs sur les télés et les radios ou lire les journalistes spécialisés affirmer – avec un affront péremptoire – que “devant la Croatie, s’ouvrait un véritable boulevard vers la finale”

D’autres assénaient comme la vérité vraie que l’Espagne alignait la plus belle attaque de ce tournoi et que l’Italie pouvait compter sur sa défense sans faille!

Certains, bien sûr par les mécias français, voyaient dans l’équipe de Didier Deschamps le prochain champion d’Europe alors que quelques esprits plus critiques s’inquiétaient d’une éventuelle rencontre éventuelle entre les Bleus et l’ngleterrre!

Pourtant, à partir ce jeudi les quarts de finale de l’Euro nous présentent des matches pour le moins surprenants :

Cela commence par un PORTUGAL-POLOGNE : qui l’eut-cru l’équipe menée par le beau garçon du football mondial, le roi du gel pour cheveux et des ballons d’or, contre une bande de polonais qui aimeraient bien renouer avec l’histoire footballistique de leurs aînés.

pol port

Demain vendredi, on enchaînera avec un PAYS DE GALLES – BELGIQUE : encore une équipe qui dispose d’une super vedette en la personne de Garet BALE qui affrontera un team super, avec très grands grands joueurs comme l’attaquant Eden Hazard.

BEL PDG

Samedi, on aura droit, espérons-le, à un somptueux ITALIE – ALLEMAGNE : l’Italie, supposée être ultra défensive, a sèchement éliminé l’Espagne prétendue attaque irrésistible par une belle paire de buts sans bavure et l’Allemagne a comme toujours fait consciencieusement son travail et elle le fera jusqu’au bout, sans état d’âme!

ITAALL

Dimanche enfin, on assistera au très inattendu FRANCE – ISLANDE : qui aurait pensé voir le petit poucet islandais atteindre ce stade de la compétition! Le parallèle entre les deux équipes est intéressant. Les deux ont écopé d’un penalty en tout début de match : si la France a mis un temps fou avant de réagir pour gagner à l’arraché, l’Islande a égalisé dans l’action qui a suivi la remise en jeu et a ainsi complètement perturbé l’équipe de Rooney qui ne s’est pas remise et a fini par perdre.

FRAISL

Que sortira-t-il de ces quarts de finale ? Ce n’est surement pas aux journalistes et aux prétendus experts d’iamginer des prévisions ni d’établir des pronostics! Contentons-nous de regarder les matches, de jouir du spectacle éventuel et de nous réjouir des possibles surprises!

Bon spectacle!

Les faux “LIONS” de l’ Atlas

June 13, 2015 By: Citoyen Hmida Category: Coups de gueule, Général, Sport Comments Off on Les faux “LIONS” de l’ Atlas

Hier soir, notre équipe nationale de football affrontait son homologue libyenne!

lions de l atlas

En principe, une simple formalité : Baddou Zaki disposait de toute une panoplie de joueurs plus talentueux les uns que les autres, de Benatiya du Bayern de Munich (excusez du peu) au jeune prodige milanais Hachim Mastour, du turinois Al Kadouri à l’instable Marouane Chemakh!

Et je ne cite les autres qui nous viennent des terrains les plus inattendus, de Saragosse ou Numencia, de Istres ou Palerme, de Chongqing Lifan (je crois que c’est en Chine) ou de Lierse (en Belgique ?), de Vitesse (en Hollande) ou de Socheaux!

Sans compter les joueurs qui s’épuisent sur nos terrains à nous comme Khouribga, Tétouan ou Marrakech!

Pourtant, cette armada n’a pu réussir qu’un seul but face à l’équipe nationale de Libye : il faut bien croire que c’est la seule entité qui soit encore “nationale” dans cette partie du monde en proie au chaos, à la désolation et à la totale désorganisation!

Existe-t-il un championnat de foot-bal en Libye?

Y joue-t-on régulièrement? S’y entraine-t-on?

Les joueurs libyens bénéficient-ils de stages de concentration?

Pourtant, il sont tenu tête aux “lions de l’Atlas”! Ils méritent bien leur surnom de “chevaliers de la Méditerranée”, alors que nos joueurs portent si mal ce qualificatif prétentieuse de “LIONS de l’Atlas” qui leur sied si peu!

Les autres adversaires du Maroc dans ce groupe sont SAO TOME et le CAP VERT !

Encore une fois, nos responsables footballistiques vont faire preuve d’aveuglement, dde prétention et de suffisance en traitant de haut ces deux équipes !

Sao Tomé? C’est gagné d’avance! On verra bien!

Cap Vert? Une équipe à notre portée! Rien n’est moins sûr!

La CAN2015, où nous sommes revenus par la grande porte après que la CAF ait été déboutée dans sa décision de nous en exclure, est encore loin et le match d’hier ne laisse pfrévoir rien de bon pour la suite !

Les titres ronflants d’une certaine presse n’y changeront rien !

U.S.A. vs F.I.F.A. ou JUSTICE-SPECTACLE vs FOOTBALL-MAGOUILLE

May 28, 2015 By: Citoyen Hmida Category: Coups de griffes, Justice, Sport 14 Comments →

L’opération lancée en Suisse contre les dirigeants de la F.I.F.A. à la demande de la justice américaine me fait penser aux vieux péplums des années 60 qui ont pollué ma jeunesse.

A suivre les informations depuis vingt-quatre heures, je vois défiler les titres de films comme : LE CHOC DES TITANS ou ULYSSE CONTRE HERCULE !

ulyssecontrehercule

choc des titans

D’un coté, on voit avancer la justice américaine, avec tout ce qu’elle comporte comme spectacle, comme mise en scène et comme médiatisation!

Des arrestations ordonnées depuis les Etats Unis mais effectuées en Suisse, le pays de la neutralité!

Des arrestations minutées pour avoir la plus large couverture médiatique possible : et cela n’a pas raté! Durant toute la journée d’hier, les journaux télévisés ont fait leurs choux de ces arrestations.

Des arrestations qui piétinent la présomption d’innocence chère aux européens mais dont la justice américaine se soucie peu!

De l’autre, on voit la F.I.F.A. et surtout Joseph Blatter se cramponner de toutes ses forces à son fauteuil de président!

Hier encore il était partout reçu avec les honneurs et selon un protocole impressionnant, traitant égal à égal, sinon parfois avec condescendance, avec les chefs d’état, dont certains gèrent des budgets moindres au chiffre d’affaires de la FIFA.

Hier encore, il voulait se représenter pour un cinquième mandat qu’il estimait lui revenir comme de droit : il est sur place depuis 1998 et ne compte – au moment où j’écris ces lignes – à renoncer à son confortable fauteuil.

Hier encore, la F.I.F.A. était considérée comme au-dessus des lois nationales : les affaires de football n’arrivaient jamais devant un tribunal.

Donc d’un coté le rouleau compresseur de la justice américaine et on peut se demander pour l’intervention de la justice américaine!

Un article du quotidien suisse LE MATIN nous donne un début d’explication :

http://www.lematin.ch/monde/Les-Americains-denoncent-la-coupe-du-monde-de-la-fraude/story/22666208?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1432792181

Peu nous chaut en fait quelle justice intervient dans cette affaire, si cette intervention permet de donner un coup de pied dans la fourmilière!

D’ailleurs pour être honnête, il faut bien reconnaitre que seule la justice d’un pays aussi puissant de les U.S.A. pouvait s’en prendre à une institution aussi puissante que la F.I.F.A. !

Qu’aurait-pu faire le Maroc qui a vu la Coupe du Monde 2010 lui filer sous le nez au profit de l’Afrique du Sud?

Nous nous sommes contentés de pointer du doigt comme toujours nos responsables, les accusant d’incompétence et manque de sérieux!

Ainsi, en cette fin de mois de mai 2015 et pour rester dans le registre des plénums des années 60, allons-nous assister à LA CHUTE DE L’EMPIRE ROMAIN, avec le démantèlement de la toute puissance de l’omnipotente F.I.F.A.

c h u t e

Espérons simplement que tout cela ne soit pas qu’un grand spectacle qui se terminera, comme souvent avec la justice américaine, par des petits ou de grands arrangements financiers.

Ils nous ont réconcilié avec le foot-ball…..

May 14, 2015 By: Citoyen Hmida Category: Coups de coeur, Sport 22 Comments →

Cette semaine m’a réconcilié avec le football, le football spectacle, le football qui fait rêver, le football qu’on a envie d’applaudir, le football qui vous fait vibrer, qui vous fait crier comme un gamin émerveillé par un dribble, ébranlé par un tir foudroyant, béat face au plongeon suicidaire d’un gardien de but qui se sacrifie pour sauver son équipe!

Grâce aux demi-finales de la Champions’League, les quatre équipes en lisse nous ont rappelé ce qu’est le vrai football!

UEFA

Nous sommes arrivés à en oublier que sur les terrains de Barcelone, Turin, Madrid et Berlin, évoluaient des stars qui représentent des milliards!

Les quatre équipes nous ont présenté des joueurs de football, des simples hommes dont le destin est d’être des hommes de spectacles, des artistes en quelque sorte, des hommes qui suent pour nous faire rêver!

Que ce soit le Réal Madrid, qui n’est pas mon équipe préféré pour mille et cent raisons ou Le FC Barcelone, qui n’est plus mon équipe de coeur depuis que le club a vendu son âme aux dollars du Qatar, les équipes espagnoles nous ont rappelé que le “balonpie” reste bien le sport roi chez nos voisins!

Bien sûr, ni le Réal ni le Barça ne sont marqués du sceau ibérique en matière de football : la mondialisation a bouleversé le football et on trouve ainsi que les meilleures attaques du monde sont formées d’une part par un trio magique sud-américain (Neymar le brésilien, Messi l’argentin et Suares l’uruguayen) et d’autre part par un autre trio magnifique européen (Benzema le français, Ronaldo le portugais et Bale le Galois).

Bien sûr, la vieille dame du football européen, la Juventus de Turin, malgré l’apport de quelques étrangers comme le JEUNE français POBGA a su préserver son style défensif tellement caractéristique, avec Buffon, le vieux lion qui garde ses bois avec la même rage et le même talent !

Bien sûr, le Bayern de Munich semble un peu perdu entre sa rigueur allemande traditionnelle et la folie que veut lui inculquer le catalan Pep Guardiola!

Toujours est-il qu’en quatre matches, ces quatre matches sont arrivés à nous faire oublier l’aspect mercantiliste du football actuel!

Chacune d’elle a joué crânement et à fond chaque minute des deux fois 90 minutes!

On a pu reprocher au FC Barcelone d’avoir “déjoué” durant la deuxième mi-temps du match retour à Berlin : décision tactique intelligente et éfficace, qui n’enlève rien au mérite des joueurs catalans!

On a pu reprocher au Réal de Madrid son manque d’efficacité hier : cela prouve simplement que les joueurs de football sont des hommes comme les autres et que leur “valeur de marché” n’a rien à voir avec leur intime configuration psychologique! Hier, Bale était trop fébrile et Ronaldo trop éxcité!

Le 6 juin prochain, sur la pelouse de l’Arena de Berlin et devant un public berlinois déçu de pas voir évoluer son équipe, nous assisterons à un match historique!

D’un coté, le FC Barcelone et ses stars et de l’autre la Juventus de Turin et sa discipline, s’affronteront : cette rencontre réussira-t-elle à consolider notre réconciliation avec le football spectacle, le football sport populaire!

Ou bien l’argent, la finance, les sponsors, les équipementiers, sortiront-ils vainqueurs ? Ce serait dommage!

LE TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT REMET LES PENDULES A L’HEURE

April 02, 2015 By: Citoyen Hmida Category: Coups de coeur, Sport 27 Comments →

Au début du mois de février dernier, la Fédération Royale Marocaine de Football avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport pour contester les sanctions sportives et financières prises par la Confédération Africaine de Football à son encontre suite à la demande de report de la CAN 2015.

Le choix de la contestation était soutenu par la plupart des marocains, qu’ils soient spécialistes ou simples citoyens s’intéressant au sport.

J’avais moi-même commis un billet à ce sujet!

Le 2 avril, le T.A.S. a statué dans cette affaire et un communiqué de presse a été publié à ce sujet.

La décision du T.A.S. prouve que le choix de la bataille juridique et le recours à l’arbitrage international ont été de bonne intelligence.

En effet, le communique du T.A.S. nous indique que “l’appel de la F.R.M.F. a été admis dans une large mesure” et que par ailleurs “les sanctions infligées par la C.A.F. à la F.R.M.F. ont été annulées

Que demande le peuple?

Que l’équipe nationale puisse réintégrer les compétitions africaines?

LES LIONS DE L’ATLAS SERONT PRESENTS DANS LES ELIMINATIONS DES PROCHAINES COUPES D’AFRIQUE 2017 ET 2019!

A eux de faire preuve de courage et de talent pour faire honneur au pays!

Que les sanctions financières fantaisistes décidées par la C.A.F. sont annulées, parce tout simplement illégales et injustifiées!

ELLES LE SONT et l’amende retenue contre le Maroc s’élève à un montant réglementaire, conforme aux règles de la propre C.A.F.

Que le motif du report de la CAN2015 invoqué par le Maroc n’ait pas été retenu, cela est accessoire, le Tribunal Arbitral du Sport étant une instance qui règle les litiges d’ordre sportif et non pas médical ou snitaire.

Il faut rappeler que les conditions d’appel contre cette décision du T.A.S. sont très encadrées et que en principe une sentence de cette instance “notifiée par le Greffe du TAS est définitive et exécutoire”.

Ainsi pouvons-nous dire que justice à été rendue!

Il ne faut ni jubiler, ni fanfaronner, ni exagérer la portée de ce qui arrive! Il ne faut surtout pas considérer cette décision comme une revanche ou une victoire du Maroc sur la CAF : c’est la victoire du droit!

Le Maroc a une place à tenir en Afrique, il a un rôle à jouer!

L’équipe nationale de football est l’une de pièces que le Maroc peut faire valoir pour tenir ce rôle et jouer le rôle qui est le sien!

Alors, au travail et tournons la page de cet intermède.

FRMF vs CAF : une bataille inévitable, incertaine mais nécessaire!

February 11, 2015 By: Citoyen Hmida Category: Coups de gueule, Sport 12 Comments →

Depuis que la CAF et son indéboulonnable président Missé Hayatou ont pris des sanctions que l’on sait contre la F.M.R.F., le Maroc et les marocains sont en ébullition et montrent leur colère.

Tahar Bejelloun, qui ne rate pas une occasion de sa taire, lance aux responsables du foot-ball national un péremptoire “FAUT PAS PAYER, ce qui serait d’après lui serait singe “de rigueur et de dignité”. Notre Prix Goncourt national en profite pour vilipender “ces gens de la CAF” qu’il reconnait ne pas connaitre, mais avec lesquels il ne prendrait pas un café!

Même la très gentille Leila GHANDI, s’est fendue d’un tweet cinglant où elle dénonçait les décisions de la CAF à l’encontre du Maroc :

Le #Maroc exclu de la #can et une amende pour avoir eu la sagesse de suivre les reco de l'OMS. scandale. Injustice. inadmissible.Un recours?

— Leila Ghandi (@Leila_Ghandi) 8 Février 2015

“>

Sur les émissions radiophoniques, la majorité des auditeurs qui se sont exprimés se sont montrés intransigeants : tous considéraient que les sanctions de la CAF sont des sanctions contre le Maroc, qu’elles visaient à “punir” le pays et non pas l’instance fédérale! out le monde s’accordait sur le fait qu’il ne fallait céder, qu’il ne fallait pas payer, bref qu’il fallait résister!

Par contre, Moncef LYAZGHI,chercheur en politiques publiques et droit du sport, se montre beaucoup plus pragmatique dans un entretien avec le quotidien national LE MATIN et il décortique les sanctions de la CAF dans le menu, en retenant le caractère réglementaire mais limité cependant et en tout cas négociable.

D’autres voix – et pas des moindres- s’élèvent même pour demander que le Maroc participe à un projet visant la chute de Issa Hayatou, président de la CAF !

Bref, le Maroc dans son ensemble est concerné – et peut-être divisé – sur les suites à donner aux sanctions de la CAF!

Le comité directeur de la FRMF vient de prendre hier sa décision qu’il a fait connaitre dans un communiqué où prévaut la langue de bois habituelle à cet organisme .

On peut en retenir que le comité directeur de la FRMF :

1/ rejette l’ensemble de ces sanctions sportives et financières prises par la CAF

2/s’engage à prendre toutes les dispositions et mesures nécessaires pour faire prévaloir les droits et intérêts du football marocain

3/ laisse la latitude à M. le Président de la FRMF pour prendre toutes les dispositions et mesures qu’il jugera appropriées.

Bref, le sort du football national est entre les mains Monsieur Fouzi LAKJAA !

S’il gère la suite des événements avec le manque de clairvoyance dont il a fait preuve et la naïveté qu’il a montré en faisant confiance au Président de la CAF, en le croyant sur parole et en prenant pour argent comptant toutes ses promesses, nous pouvons être certains que, encore une fois, les “droits et intérêts du football marocain” seront bafoués !

Pourtant, cette bataille il faudra la livrer !

Nous plier aux dictats de la CAF reviendrait à avouer que notre dossier concernant la demande de report était sans fondement et qu’il relevait de la fantaisie!

Accepter les dommages et intérêts fixés unilatéralement par la CAF n’a aucun sens juridique!

Il faudrait donc de la part de nos responsables fédéraux autant de fermeté que de la diplomatie, autant de rigueur que de sens du dialogue et autant de compétence dans l’art de négocier que celui de se défendre, d’utiliser le droit et les usages internationaux!

M. Lakjaa doit s’entourer cette fois-ci d’une armée d’avocats spécialisés et compétents et non pas de courtisans intéressés par les voyages et les avantages.

Cette bataille est bien plus importante que l’organisation d’un Mondialito : elle engage l’avenir de notre football national pour les décennies à venir et peut-être ouvrira-t-elle la voie vers de nouvelles relations, plus justes et équilibrées, entre les états et les instances footballistiques internationales.

.

Stade Moulay Abdellah : 220 millIons de DH noyés sous 16mm de pluie!

December 15, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de gueule, Justice, Politique intérieure, Sport 42 Comments →

Le Mondialito 2014 devait réconcilier le Maroc avec le foot-ball ! Selon nos officiels tout était prêt! Notamment les stades où devaient se dérouler les diverses rencontres.

Et en particulier le Stade Moulay Abdellah de Rabat!

complexe_moulay_abdellah_-_g-1024x656

220 millions de dirhams avaient été consacrés à sa rénovation! En bon marocains, je dirais VINGT DEUX MILLIARDS! Énorme!

Le ministre de tutelle avait annoncé à grand renfort de communication la fin des travaux en organisant une visite guidée du site : on y avait vu des douches, eh oui…..des douches, des couloirs tdix jours avant!rès propres, une pelouse et beaucoup de déclarations de messieurs cravatés-costumés, très contents d’eux-mêmes!

Les inspecteurs  de la toute puissante FIFA ont adoubé le stade et en octobre dernier, ils ont estimé, dans leur infinie expertise et leur honnêteté sans faille,   que les travaux entrepris était “très satisfaisants” et que le stade était con forme aux normes sacrosaintes de l’honorable organisation internationale!

Comme toujours, tout allait bien dans le meilleur des mondes footballistiques!s

Il a fallu une journée de pluie, en ce samedi 13 décembre 2014, une journée de pluie normale pour la saison : 16 millimètres de précipitations !  Pas de quoi paniquer, il avait plu deux fois plus dix jours plutôt !

Il a donc fallu 16 millimètres de pluie pour mettre à nu les failles du système drainage du Stade Moulay Abdellah ! Pour autant qu’un tel système ait jamais  été  installé, ni même prévu!

Il a fallut moins de deux doigts d’eau pour engorger complètement une pelouse dont les responsables voulaient faire une vitrine du Maroc, pour une chimérique et ridicule énième candidature de notre pays pour une hypothétique Coupe du Monde de 2026§

Il a fallu quelques gouttes de pluies insistantes pour nous assistons au triste spectacle de préposés, armées de raclettes, de sceaux en plastiques et d’éponge, tentant vainement d’écoper la pelouse du stade!

raclette

sceaux

Cette situation est grave! Extrêmement grave!

Il ne s’agit pas d’un  stade, d’un match, de supporters, de compétition, de billetterie ! IL Y VA DE LA GESTION GLOBALE DE CE PAYS!

Une telle situation ne devait se produire et les responsables doivent être recherchés, désignés et sanctionnés!

En tout cas, des réactions immédiates doivent être enregistrées :

Réaction politique : le ministre de tutelle doit rendre son fauteuil, il est trop grand pour lui, ce n’est pas la première fois que le ministre de la Jeunesse et des  sports fait preuve de légèreté, sinon d’incompétence dans la gestion des dossiers relevant de son ministère!

Réaction administrative : les responsables techniques du ministère et  les entreprises chargées des travaux de rénovation du stade doivent être mis à leurs responsabilités, à tous les niveaux (conception, suivi, contrôle) et des comptes doivent leur être demandés dans les plus brefs délais et dans la plus grande transparence, pour que toutes les démarches administratives coercitives soient mises en œuvre contre les  auteurs de défaillances qui seraient relevées.

Réaction judiciaires : en cas de besoin, les tribunaux compétents devraient être saisis et toute vélléité d’iimpunité devrait être écartée! Siprocès il y a il ne devrait pa&s s’éterniser ni s’enliser dans des procédures!

Il est clair que le Maroc n’organisera jamais la Coupe du Monde! Cette scandaleuse et lamentable autant que coupable séquence nous en donne la preuve! Il faudrait donc que les responsables paient le prix de leur incurie!

 

MONDIALITO : la blanche colombe loin derrière l’aigle vert !

December 11, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de blues, Sport Comments Off on MONDIALITO : la blanche colombe loin derrière l’aigle vert !

Hier soir le Moghreb Atlhetic de Tétouan a montré ses limites et les limites du foot-ball national!

Il ne faut lui en vouloir, ni se gausser de leur défaite : la blanche colombe, la Paloma Blanca, n’a pas réussi à prendre son envol dans cette compétion qui réunit les grands du foot-ball mondial!

L’année dernière le RAJA de Casablanca  avait crée l’évènement, la surprise, le buzz comme on dit en arrivant à la finale de la même compétition et en s’inclinant face à un élégant BAYERN DE MUNICH qui aurait les écraser mais qui a choisi une victoire nette mais honorable pour les adversaires d’un soir!

Les “Palomeros”  ont  joué devant un stade comble, un public enthousiaste, tout acquis à leur cause, espérant voir se renouveler le résultat du Raja ! Mais après une heure et demi d’eefots poussifs, puis d’une demi heure d’efforts inutiles et d’une série de penalties où tout était possible, le MAT  a fait pschitt et a quitté le Mondialito !

Résultat normal !

On ne peut demander à une équipe qui n’a à son compteur que deux titres de champion du Maroc de faire des miracles!

Les Aigles Verts du Raja ont une histoire et une expérience rare dans le football  marocain!

Leur “exploit” de l’édition 2013 du Mondualito est explicable donc , tout comme la période de léthargie qui l’a suivi.

Les deux résultats – celui du RAJA comme celui du MAT – sont symptomatiques de l’état global de notre football : un moment d’illumination et de rêve peut être possible, comme une défaite bête et stupide l’est!

La blanche colombe a fait un petit tour au ras de la pelouse, hier soir, dans le stade de Rabat !  Elle n’a pas atteint le petit nuage sur lequel le RAJA nous avait posé il y a un an!

Encore une fois, le résultat est normal ! N’accablons pas trop les pauvres “Palomeros” ! Ils doivent être bien tristes!

 

CAN 2015 : QUAND LE BUSINESS PRIME ……

November 16, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de griffes, Sport 1 Comment →

On le savait depuis quelques temps déjà!

Le football n’est plus un jeu comme il l’était ! Les équipes ne sont des clubs mais des sociétés anonymes avec comme objectif non plus le spectacle et le résultats sportif mais de la rentabilité et des résultats financiers!

Les joueurs ne choisissent plus un “club” mais ils sont recrutés dans des “écuries”  destinées à faire entrer de l’argent . Tous les moyens sont bons : publicité, produits dérivées, plans médias!

On retrouve le même système aux niveaux des équipes nationales!

Un joueur négocie sa naturalisation comme il négocierait son recrutement : on voit ainsi des équipes qui n’ont de national que le nom.

Le psychodrame qui s’est joué entre le Maroc et la CAF – cet appendice de la FIFA, qui fonctionne selon le même modèle, avec juste les tares africaines en plus – en est une nouvelle preuve flagrante!

Le Maroc, qui avait demandé et obtenu l’organisation de la CAN 2015 et qui a tout entrepris pour être prêt à temps, s’est trouvé dans l’obligation d’en demander le report pour cause de l’épidémie EBOLA.

Il a demandé ce report au moment où cette épidémie prenait une courbe ascendante inquiétante et que l’OMS prévoyait pour le mois de décembre 2015 environ 10.000 victimes dans les trois pays les plus touchés!

Le Maroc, état souverain et responsable, est  dans son droit et dans son devoir d’une part de protéger sa population et d’autre part, de ne pas participer au risque de propagation de l’épidémie!

Le football reprend dans ce cas sa place normal dans l’échelle des priorités et des valeurs : le football est un jeu, la CAN est un événement sportif et ni un jeu ni un événement sportif  ne doit porter atteinte à la santé du peuple marocain ni à celle des personnes qui visitent notre pays!

Or, pour la CAF, rien de tout cela ne compte : Missié Hayatou, patron de cette honorable institution depuis 1987 (tiens, cela me fait penser à certains chefs d’états africains qui ne veulent  pas  lâcher leur fauteuil), reconnait dans un entretien à l’équipe que “NOS ENJEUX FINANCIERS SONT ÉNORMES” !

Peu chaut au sieur Hayatou les risques courus par le Maroc, par les marocains, par les joueurs, par les journalistes, par les visiteurs du Royaume!

Ce qui l’intéresse au premier lieu  c’est l’équilibre de son bilan financier avec un poste “bénéfices” le plus fourni possible.

Et pour l’élève de Blatter, ce n’est pas un état qui va lui mettre les batons dans la roue de la fortune, et encore moins un simple virus aussi dangereux soit-il!

Même s’il faut composer avec la morale!

La Guinée Équatoriale a été disqualifiée pour tricherie: Qu’importe, on lui fait réintégrer  la compétition, sans état d’âme, puisque qu’elle permet à Messié Hayatou de sauver son business!

Même s’il faut composer avec les règlements!

La Guinée Équatoriale ne dispose que de deux stades conformes aux normes de la CAF!  Rappelons qu’en 2012 ce pays était co-orgonisateur de la CAN avec le Gabon : il n’a que la moitié des stades requis! Qu’importe, la CAF lui confie l’organisation de la CAN, puisque qu’elle permet à Messié Hayatou de sauver son business!!

Même s’il faut composer avec les principes!

La CAF  – tout comme la FIFA – prétend que les gouvernements n’ont pas de droit de regard sur les événements footballistiques : la CAF n’a pas tari de remerciements envers le président équato-guinéen qu’il permet à Messié Hayatou de sauver son business!

Même s’il faut prendre des risques avec la santé des joueurs, des délégations et des populations locales!

Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques mois la Guinée Équatoriale avait fermé ses frontières avec le Cameroun par crainte de la propagation de l’épidémie EBOLA!

Elle les a rouvertes et elle permet ainsi à Messié Hayatou de sauver son business!!

Finalement, la CAN 2015 se déroulera comme prévu : Messié Hayatou  sauvera son business, BeIn Sports vendra ses images télé, Nissan fera sa pub et vendra ses voitures.

Finalement, le football dans tout cela, ne représente pas grand-chose! Ni la morale, ni les réglementes, ni les principes!

Ni surtout les hommes et les femmes africaines, dont la santé n’a aucune espèce d’importance face aux “enjeux financiers énormes”! N’est-ce pas, Missié Hayatou?

 

CAN2015, EBOLA, FRIC et FIFA

November 04, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de gueule, Sport 21 Comments →

CAN 2015                                 ebbbollllllla                                    FRIC                         FIFA

 

La Coupe d’Afrique des Nations 2015  était le rêve de la Fédération Royale Marocaine de Foot-Ball nouvelle formule!

Et pourquoi le cacher, le rêve de beaucoup de marocain(e)s!

Organiser une compétition continentale de cette envergure et  tenter de la remporter, quoi de plus légitime!

Sauf qu’un gros caillou est venu se glisser dans la machine : le VIRUS EBOLA est en train de décimer des populations entières dans certains pays d’Afrique et le risque d’épidémie est énorme!

Cette situation a été traitée avec un  humour certain par un bande de joyeux lurons sur cette vidéo!

Mais cela n’émeut pas outre mesure la Confédération Africaine de Foot-ball, ni son président l’indéboulonnable Issa Hayatou qui entend bien que cette compétition soit organisée en temps voulu!

Que le ministre de la Santé publique du Maroc s’inquiète pour la santé publique de son pays, les instances de la CAF n’en ont cure!

Que le risque d’épidémie soit importé au Maroc lors de cette compétition, les responsables de la CAF ne s’en inquiètent pas le moins du monde!

Pour le président Issa Hayatou, les discours des responsables  gouvernementaux marocains, à leur tête le Chef du Gouvernement, ne sont que des “discours politiques”!

Les seules paroles qu’il comprenne et que surtout il applique à la lettre sont les “directives de la FIFA”!

Et c’est ce qu’il faut retenir de cette rocambolesque histoire footbalistico-sanitaire ! Le directeur des médias de la CAF a été très clair à ce sujet ! Relisons et méditons la déclaration de Junior Binyam :

“Tout changement (de dates) se ferait au détriment du calendrier de la CAF, qui a l’obligation de suivre le calendrier international de la FIFA”.

Cela signifie tout simplement que ce qui risque de porter préjudice aux intérêts de la firme FIFA doit être purement et simplement écarté, quelque soit le risque ou le danger pour les autres parties, fussent-ils les états, fussent-ils des populations!

Ce n’est pas la première fois de la bande à Blatter impose sa volonté à un  état : on l’a bien vu lors du dernier Mondial au Brésil où la compétion a été maintenue en dépit des protestations et des manifestations !

On se souvient que l’inénarrable Michel PLATINI avait demandé aux brésiliens de se calmer le temps  du Mondial 2014 ! Quel mépris pour le peuple brésilien, pour la volonté populaire brésilienne, pour les autorités brésiliennes!

Par ailleurs, l’illustre inconnu qu’est ce Junior Binyam, directeur des médias de la CAF, se prend pour un  expert en santé publique et en prévention des épidémies et affirme que : ” “le dispositif sanitaire mis en place par le Maroc pour prévenir la propagation d’Ebola était largement capable de faire face au flux limité de supporteurs durant la compétition”.

On notera le manque d’élégance de Issa Hayatou qui s’est déchargé sur un simple directeur pour exprimer la réponse de la CAF à la demande du gouvernement marocain! Mais on n’en est pas à ce détail près!

L’organisation de la Coupe des Nations de foot-ball doit générer un chiffres d’affaires plus qu’intéressant. Les qataris (encore eux comme par hasard) de BEIN Sports ont su se montrer plus que généreux pour obtenir les droits  de diffusion télévisée des rencontres! Le japonnais NISSSAN, sponsor officiel de la compétition africaine, ne va pas laisser passer l’occasion de conquérir le continent!

Alors, ya al khout, croyez-vous sérieusement que Issa Hayatou, digne élève de Joseph Blatter, va se laisser émouvoir par le risque de voir quelques marocains choper le virus d’Ebola!

Ce n’est pas son problème, ce n’est pas un paramètre qui entre en ligne de compte dans ses calculs prétendument sportifs!

La CAF, sous-traiant de la FIFA, doit générer des profits : ce n’est pas le Docteur Lahcen LOUARDI, tout ministre de la santé publique d’un état souverain qu’il est,  qui empêchera la pompe à finances de fonctionner au prit de Blater and Co!

Il aura largement de  quoi s’occuper une fois que le virus sera arrivé chez nous!

Alors attendons ce fameux 11 novembre prochain pour voir ce qu’il  en sera de cet imbroglio sportivo-médico-politico-financier!

Surement rien de bien moral!

 

 

 

 

CETTE DROLE DE COUPE DU MONDE 2014 TOMBE SUR LA TETE DES BRESILIENS

July 13, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de blues, Sport 44 Comments →

le-bresil-en-pleurs-apres-son-humiliation cliquer pour agrandir

C’est fini!

Le calvaire est enfin arrêté : le Brésil est crucifié, mortifié, écartelé! La Seleçaô est morte, enterrée dans le gazon du Stade flambant neuf de Brazilia!

Et les brésiliens sont humiliés, comme ils ne l’ont jamais été. Même la défaite face à l’Uruguay en 1950 est oubliée, dépassé : ce jour-là, c’était une défaite sportive!

Jamais le pays où le football est plus qu’un jeu, plus qu’un passion, une religion pour certains, un rêve pour tous, jamais donc le pays n’a connu de traumatisme aussi profond en cette triste deuxième semaine du mois de Juillet 2014.

La Coupe du Monde de la FIFA 2014 – dont beaucoup de brésiliens ne voulaient pas tout en la désirant intimement  – est tombée sur la tête de chaque brésilien, de chaque brésilienne, les laissant K.O., sans voix, sans réaction, avec juste des larmes, des larmes et encore des larmes! 

Beaucoup de journaux titrent après la défaite d’hier : “Le Brésil boit le calice jusqu’à la lie”! En effet, c’est la première expression qui vient à l’esprit! Et elle serait encore plus justifiée, si jamais l’ennemi de toujours, l’albiceleste Argentine repartait avec dans ses valises cette “maudite” Coupe de la FIFA!

Mais, si l’on observe la réaction du peuple brésilien, je crois que c’est encore pire que cela!

Les brésiliens et les  brésiliennes sont tellement sous le choc de la défaite, aussi terrible qu’inexplicable, face à l’Allemagne, que hier ils voulaient croire  que le cauchemar était fini, qu’ils allaient se réveiller avec une victoire, pour eux normale et naturelle, sur les Pays-Bas!

Sinon, ils ne se seraient pas déplacés par dizaines de milliers au “Estadio Nacional” de Brasilia! Sinon, ils ne seraient pas massés par centaines de milliers face aux écrans géants montés à travers tout le pays! Sinon, ils ne seraient pas installés par millions entiers devant leurs postes de télévision!

Ils attendaient un miracle : il ne s’est pas produit!

Les brésiliens et les brésiliennes ne voulaient pas de cette Coupe de la FIFA : elle leur a couté trop cher, elle leur a imposé des sacrifices qu’ils n’étaient en mesure de supporter. Mais ils la voulaient quand même, ils la désiraient comme on désire l’être aimé!

Mais ils ont oublié que les objets ont une âme et qu’ils ne vengent : la Coupe du Monde 2014 – cet objet moche, d’un goût plus que douteux, symbole d’un football de “nouveaux riches” plus que d’un football populaire et vivant – s’est donc dérobé sous les pieds de la Seleçaô pour tomber sur la tête du peuple brésilien, le laissant blessé, traumatisé, anéanti, écrasé, humilié, vaincu en un mot!

Qu’adviendra-t-il demain, après-demain, dans une semaine, dans un mois, quand le traumatisme sera dissipé, quand les brésiliens et les brésiliennes seront sortis de l’espèce d’anesthésie qui semble les avoir atteints depuis mardi et dont ils ont repris une dose hier soir?

Que feront-ils face à ces stades dont ils ne voulaient pas et où ils n’ont connu  finalement que défaites, humiliation et honte?

La Selecaô a perdu : il ne s’agit que d’un événement sportif! La preuve l’entraineur Scolari continue à pérorer comme si de rien n’était, comme s’il avait raté un match de championnat sans enjeu.

Les joueurs repartiront dans leurs clubs respectifs se gaver de salaires indécents : c’est la loi du football bizness tel que voulu par Blatter and Co.

La FIFA et ses responsables, Sepp Blatter en tête, regagneront leurs bureaux climatisés de Zurich, pour compter leurs sous et réfléchir à comment en engranger encore davantage lors des prochaines coupes.

Le peuple brésilien est resté sur place, meurtri, blessé, humilié, anéanti : voilà le vrai problème!

 

P.S. : je veux profiter de ce qui est advenu au Brésil pour demander à nos responsables de calmer leurs ardeurs quant à l’éventuelle idée d’organiser un jour une coupe du monde chez nous! Ce n’est pas un “truc” pour nous et n’en déplaise à notre ministre de la jeunesse, le Maroc n’a pas besoin de dépenser ses énergies dans ce genre de projet pour enter dan le concert des grandes nations!

 

DROLE DE COUPE DU MONDE 2014 (suite bien triste avant la fin)

July 09, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de blues, Sport 35 Comments →

Elle est en effet bien drôle cette Coupe du Monde 2014!

Plutôt pas drôle du tout!

Jamais depuis que je m’intéresse au football et que je suis les matches qui m’intéressent à la télévision, je n’ai assisté à une rencontre aussi dramatique, peut-être tragique que ce Brésil-Allemagne. Même le Christ Rédempteur qui domine Rio de Janeiro n’en revient pas!

chrust

Le résultat technique final était prévisible : le Brésil sans Neymar et sans Silva n’avait aucune chance technique de battre l’équipe allemande, complète, soudée et rodée.

Mais tout le monde, les brésiliens et les brésiliennes en premier bien sûr, pensaient que la Seleçaô vendrait chèrement sa peau, qu’elle se battrait avec toutes ses tripes et tout son cœur, et aussi tout son talent.

Le match promettait d’être dur, âpre, engagé : ce fut une pantalonnade.

Le Brésil encaisse cinq but en une demi-heure : du jamais vu! Avec un doublé d’un même joueur : du jamais vu! Avec deux buts consécutifs en moins d’une minute : du jamais vu!

L’Allemagne a a remis une couche en inscrivant deux buts en 2ème mi-temps

Même à des dizaines milliers de kilomètres de Belo Horizonte, on en avait mal pour les Brésil et pour les brésiliens.

Mais ce n’est pas le score affiché qui étonne, qui frappe, qui choque : mais plus sa signification!

Où est passée la Seleçaô? Qu’est devenu le Brésil? Et question encore plus grave : que va–il advenir du Brésil après cette Bérézina footballistique?

En six minutes, le sort de ce grand pays a basculé : c’est la première fois dans l’histoire du football que le résultat d’un match risque d’avoir des conséquences sociales totalement inattendues.

Les brésiliens ne voulaient de cette Coupe du Monde qui leur a demandé trop d’efforts financiers, trop de dépenses publiques, qui auraient pu être affectées à la santé, à l’éducation, aux transports publics, bref au peuple.

Les  victoires de leur équipe, même acquises sans panache et dans la douleur,  leur ont fait oublier un temps leurs revendications : après tout, pour les brésiliens le football reste le sport-roi!

Mais personne ne peut prévoir les conséquences de cette humiliation sans nom.

La victoire de l’Allemagne n’a pas finalement d’importance, elle était prévisible! L’Allemagne hier soir aurait pu marquer autant de buts qu’elle aurait voulu.

La défaite du Brésil est en fait beaucoup plus grave!

Certains parleront du mutation du football brésilien, de transformation générationnelle dans l’approche de ce jeu, de marchandisation des joueurs et de mondialisation.

Le Brésilien de base ne verra dans cette défaite que l’organisation par ses dirigeants de sa propre humiliation, avec à la clé des milliards dépensés pour rien finalement!

Voilà le vrai sens de cette défaite historique!

La FIFA a eu sa Coupe du Monde 2014! Couteuse, dispendieuse mais tellement rentable pour Blatter et Co!

Espérons que le Brésil saura en faire son deuil et repartir vers l’avant sans s’embourber dans d’inutiles et surement dramatiques conflits internes.

 

 

DROLE DE COUPE DU MONDE 2014 (suite)

July 02, 2014 By: Citoyen Hmida Category: Coups de griffes, Sport 29 Comments →

En dehors des résultats sportifs, que retenir de cette Coupe du Monde de la FIFA 2014?

Ce fut la coupe du monde du mauvais goût! En effet, les stras du football mondial ont rivalisé dans le choix de leurs tatouages et de leurs coupes de cheveux.

On a pu voir ainsi des joueurs couverts d’inscriptions plus ou moins ésotériques, qui ont on dû leur couter une fortune et qui ont dû nécessité un temps fou.

On a pu voir aussi des joueurs affublés de coupes de cheveux extravagantes sinon ridicules, qui n’ajoutent rien à leur personnalité ni bien sûr à leur talent!

Honnêtement, je préférais l’élégance d’un Mario Kampes  sillonnant les terrains, avec ses longs  cheveux au vents, la discrétion d’un Roberto Baggio, avec son bouc et sa tresse  ou la force tranquille d’un Eric Cantonna.

Durant cette coupe du monde, on a eu droit , à titre d’exemple, à Raul Mereiles, le portugais à la coupe “iroquois” et la barde hirsute.

Plus sérieusement, cette Coupe du Monde a été celle de la technologie.

Le président Sepp Blatter et sa clique ont mis le paquet : chaque terrain est couvert par un nombre impressionnant de caméras vidéos et un système de très haute sophistication destiné à une meilleure surveillance de ce qui advient sur le terrain.

L’ avalanche de moyens  mis en place pour la Goal Line Technology n’a permis de valider qu’un but de la France contre le Honduras : c’est bien peu pour ce que cela a dû couter! Mais la FIFA est riche!

La couverture des champs de jeu par des dizaines de caméras et la diffusion de leurs images sur des écrans géants  donnent aux matches de football une nouvelle dimension, qui n’est pas forcément la plus saine ni la plus sportive.

L’utilisation par des commissions de visionnage de ces images pour sanctionner à postériori les joueurs laissent un goût bizarre : bien sûr un joueur comme Suarez qui mord ses adversaires mérite d’être sanctionné, mais un joueur qui, dans la fièvre du jeu, balance un coup de coude ne doit pas avoir à craindre les foudres de juges confortablement installés dans des bureaux climatisés et revoyant des actions spontanées qui se sont déroulées sur le terrain.

Ceci dit, toutes ces caméras ont très diplomatiquement ignoré ce moment de la cérémonie d’ouverture de ce Mondial de la technologie où un enfant indien a déployé une petite banderole portant le mot “DEMARCACOA” en référence à la “démarcation” des territoires réservés aux populations indiennes de l’Amazonie !

La FIFA de Blatter ne va pas s’arrêter à ce genre de petits détails qui concernent les problèmes internes du Brésil!

Avec le mauvais goût et le technologie, cette Coupe du Monde 2014 nous a apporté quelques nouveautés.

On a vu ainsi un arbitre siffler  un arrêt de jeu pour “pause de rafraichissent” pour la première fois dans l’histoire de la coupe du monde.

Quand la température dépasse les 32 degrés, le staff médical de la FIFA peut recommander un arrêt de jeu que l’arbitre décidera pour une durée de 3 minutes, à la 30ème et 75ème minutes, pour permettre aux joueurs de se réhydrater.

On peut se poser la question de sa voir combien de pauses de  rafraichissement seraient nécessaires lors des matchs prévus au Qatar durant l’été 2022?

Pour finir, il faut relever sue cette Coupe du Monde a été prolifique en buts marqués :  à ce jour, 154 buts en 56 matches, soit plus que la totalité des buts marqués sur l’ensemble de la Coupe du Monde 2010 (145 buts).

Pourtant, cette compétition a révélé des gardiens de buts de but d’une très rare qualité, comme le chilien Guillermo OCHOA et l’algérien Rais MBOHLI, sans oublier le nigérian Enyeama Vincent ENYEAMAE e t bien sûr l’américain Tim HOWARDS déjà entré dans l’histoire comme le gardien  ayant effectué le plus d’arrêts dans un match de coupe du monde, en l’occurrence 15 parades déterminantes face à la Belgique.

Vendredi, la compétition reprendra avec son lot de suspens et sa dimension tragique, dans la mesure où comme la tragédie antique la fin est connue : il y aura un vainqueur inéluctablement!

Avec des matches surement passionnants comme ARGENTINE vs BELGIQUE, choc entre un ex-monstre sacré du football mondial qui n’a rien gagné depuis des années et le “Petit Poucet” du football européen.

Avec des matches inattendus, comme PAYS- BAS  vs COSTARICA et BRESIL vs COLOMBIE,  des rencontres qui a priori semblent être des combats de David contre Goliath, mais qui cachent aussi tous les mystères de ce jeu.

D’autres très attendus, comme FRANCE vs ALLEMAGNE, qui porte en lui un poids de revanche historique qui remonte à 1982, une année où “la plupart des joueurs français n’étaient encore nés” comme l’a souligné Didier Deschamps.

Bon spectacle à ceux qui s’intéressent au football!

 

 

 

 

 

 

 

  • Quelques citations

    Combien de crimes ont été commis simplement parce que leur auteur ne pouvait supporter d'avoir tort.


    Albert Camus
    'L'une des plus grandes sagesses en l'art militaire, c'est de ne jamais pousser son ennemi au désespoir'




    Michel de Montaigne
    'Il n'y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaise paix.'


    Benjamin Franklin.
    'De tout temps la politique a été la science de l'absurdité.'




    Stefan Zweig
    'Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés'.
    Conficius
  • Les commentaires les plus récents

  • Mes posts les plus récents

  • Calendrier

    March 2017
    M T W T F S S
    « Feb    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Catégories

  • Mes archives