CETTE EQUIPE NATIONALE DE FOOT QUE JE NE CONNAIS PAS …..

Je dois préciser que j’ai écrit ce billet après la défaite contre le Togo lors du premier match de la CAN 2017! Les bons résultats qui ont suivi et qui ont abouti à la qualification de l’Equipe Nationale aux quarts-de-finale ne change rien au fonds du problème!

Le Maroc participe actuellement à une compétition africaine…La CAN 2017 …OK, moi, je veux bien suporter l’équipe nationale, même si elle n’est pas au top niveau …Mais, Bon Dieu, encore faut-il que je connaisse les joueurs qui forment cette équipe !

ATLAS

Qui sont-ils?

D’où viennent-ils?

Où jouent-ils?

Je vous livre la liste de nos 23 représentants :

Gardiens de but:

Munir Mohand Mohamedi El Kajoui (Numancia/Espagne),
Yassine Bounou (Girona/Espagne),
Yassine El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv/Bulgarie)

Défenseurs :

Mehdi Benatia (Juventus Turin/Italie),
Manuel Da Costa (Olympiakos/Grèce),
Amine Attouchi (Wydad Casablanca/Maroc),
Hamza Mendyl (Lille/France),
Fouad Chafik (FC Dijon/France)

Milieux de terrain :

Romain Saïss (Wolverhampton/Angleterre),
Youssef Aït Bennasser (AS Nancy/France),
Mounir Obbadi (Lille/France),
Karim El Ahmadi (Feyenoord Rotterdam/Pays-Bas),
Fayçal Fajr (Deportivo La Corogne/Espagne),
Mbark Boussoufa (Al Jazira/Emirats arabes unis),
Fayçal Rherras (Hearts/Ecosse),
Mehdi Carcela (Grenada/Espagne),
Aziz Bouhaddouz (Sankt Pauli/Allemagne),
Nabil Dirar (AS Monaco/France),
Omar El Kaddouri (Naples/Italie)

Attaquants :

Rachid Alioui (Nîmes Olympique/France),
Youssef El Arabi (Lekhwiya/Qatar),
Khalid Boutaib (RC Strasbourg/France),
Youssef Ennesyri (Malaga/Espagne)

Sur ces 23 valeureux jeunes hommes censés défendre les couleurs de notre pays, il n’y a qu’un seul qui foule régulièrement les pelouses du plus beau pays du monde et qui affronte courageusement le public local.

Les autres? Ce sont les autres, tout simplement ….

Commençons par les gardiens de but.

Manque-t-on dans le pays de Hazzaz, Beggar et autres Allal à ce point de gardiens de but pour ête obligés de faire appel à des keppers qui jouent à Soria ou à Girona, en Espagne ou Plovdiv en Bulgarie? Qui peut situer ces localités sur une carte ? Qui peut nous préciser les palmarès obtenus par ces équipes pour que leur gardien de but soit digne de représenter le Maroc ?

Je n’ai rien contre les joueurs qui évoluent à l’étranger, l’important est qu’ils soient meilleurs que nos locaux!

Dans le cas des gardiens, n’aurait-il pas été plus judicieux de choisir des gardiens de la Botola qui ont à affronter des équipes africaines, sur les stades africains, sous le soleil africain, face à des publics africains?

Quelques séances de formation et de coachiong intensif en aurait fait d’excellents éléments et les résulats positifs obtenus lors des compétitions africaines les auraient préparé de devenir des gardiens de but convoités par les grands clubs européens!

Par ailleurs, cela aurait coûté beaucoup moins cher à la FRMF que d’envoyer des observateurs sillonner les obscurs championnats de deuxième zone à travers l’Europe pour dénicher.

Le même raisonnement peut-être tenu pour les autres postes, sauf très rares exceptions!

Ce n’est pas parce qu’un joueur figure dans l’effectif d’un grand club européen qu’l est au meilleur de sa forme! On peut citer le cas de Mehdi BENATIA qui a donné ce qu’il a pu donner et à ses clubs employeurs et à l’Equipe Nationale, mais qui est en fin de carrière, blessé, fatigué, hors course!

Par ailleurs, comment veut-on former un groupe homogène, humainement et sportivement, quand on réunit une grosse vingtaine de jeunes hommes qui n’ont ni la même culture, ni les mêmes ambitions, ni les mêmes préoccupations quotidiennes, ni le même régime alimentaire, ni le même style de jeu?

Pour diriger tel groupe, ce n’est pas un entraîneur qu’il faut, mais un psychologue très hautement qualifié, ce qui est loin d ‘être le cas de Hervé RENARD : cet homme n’est ni fin ni spécialement intelligent, si l’on tient compte de ses déclarations à la presse au sujet du groupe qu’il dirige!

Alors, comment voulez-vous que moi citoyen lambda, puisse supporter sans préjugé de l’équipe nationale, puisse être avec des joueurs que je ne connais pas ou que je connais NE plus – je pense à Mehdi CARCELA!

La FMRF nous a encore floué dans cette CAN 2017 en canalisant nos déceptions et notre frustration vers les joueurs, que nous ne connaissons pas! Elle croit s’éviter les foudres du public marocain…peut-être mais jusqu’à quand va-t-elle jouir de l’impunité due à ses carences et son incompétence!

P.S. : Heureusement que cette équipe a pu se qualifier pour la suite de la compétition en élinant de belle manière le tenant du titre la Cote d’Ivoire. Cette qualification va donner un moment de répit à Lakjâa et son staff qui auront l’occasion de justifier leur existence et leur incompétence!