De BELGRADE au CAIRE

Un article paru dans le numéro 2420  du magazine « LE NOUVEL OBSERVATEUR » daté du 24 au 30 mars 2011 apporte un éclairage nouveau sur l’apparente spontanéité et l’étonnante rapidité du  mouvement des jeunes égyptiens qui ont pris à bras le corps la lutte anti-Moubarak et qui ont participé  à la chute du raïss dans les circonstances que l’on sait !.

Sous le titre un peu accrocheur « EGYPTE : LES FAISEURS DE REVOLUTION », Vincent JAUVERT entreprend la genèse du mouvement de la Place At-tahrir.

Et d’emblée, le journaliste nous ramène à une réalité qui a échappé à la plupart des analystes et des observateurs : « La révolution du Nil n’a pas été spontanée » !

Les jeunes égyptiens se seraient inspirés des méthodes d’activistes démocrates non violents, héritiers du mouvement serbe OTPOR qui a contribué à la chute du leader nationaliste Slovodan Mulosévic en 2000. Rappelons-nous le fameux « poing fermé sur fond noir »

Ces méthodes, basées sur l’utilisation du téléphone portable et d’internet, consistent à utiliser les capacités de résistance individuelle non-violente des militants à une cause.

Théorisée par le politologue américain Gene SHARP, la « résistance non violente » a été diffusée par diverses O.N.G., comme CANVAS et soutenue par des organisations comme la fondation américaine FREEDOM HOUSE ou l’ACADEMY OF CHANGE du Qatar.

Le reste de l’  article explique comment, de « flashmobs » en attroupements, d’événements anodins en marches silencieuses, les jeunes égyptiens se sont mobilisés.


Grâce à FACE BOOK, ils ont pu se préparer depuis 2008, autour du « mouvement du 6 avril », se mobiliser à plusieurs reprises à l’occasion d’événements ponctuels, pour finalement  réunir des centaines de milliers de personnes sur la place At-Tahrir et faire plier le régime de Hosni Moubarak.

La lecture de l’article de Vincent JAUVERT est édifiante car elle permet de comprendre l’enchainement des événements en Egypte que rien ne laisser prévoir.

En fait, la révolution du 25 janvier n’avait rien de rapide  ni de spontané !

La « révolution du jasmin » qui a mis un terme au régime de Ben Ali semble répondre exactement à cette  « recette », par son organisation et son déroulement et aussi par l’environnement social qui l’a supporté.

D’autres peuples ont suivi l’enseignement de OPTOR et de Gene Sharp dans leur quête de la démocratie : l’Ukraine et la Biélorussie notamment.

Les  autres pays arabes qui vivent actuellement ce « printemps arabe » de manière plus ou moins dramatique ne semblent pas entrer dans le modèle « non violent».

L’implantation des nouvelles technologies de communication y est peut-être moins forte ou plus contrôlée par les autorités ? Les demandes et les attentes des populations y sont-elles différentes ? L’influence de l’étranger sur  tel ou tel pays est-elle plus ou moins forte selon les intérêts en jeu ?

L’avenir nous éclairera peut-être.

24 thoughts on “De BELGRADE au CAIRE”

  1. Honnêtement j’ai du mal à comprendre les motivations de Vincent Jaubert.
    Qui en Europe connaît l’OTPOR ? Alors en Égypte !!!
    En fait, monsieur Vincent Jaubert ne croit pas un seul instant que des Arabes puissent faire une révolution, encore moins pacifique. Les Serbes oui, les Arabes certainement pas. Pourtant, ce sont bien les Arabes qui donnent une leçon aux autres. Des manifestations et des sloganw pacifiques. « IRHALE » rentrera dans les annales humaines n’en déplaise à tous les Vincent Jaubert de la terre.
    Ceci démontre encore une fois de plus l’amateurisme voire la mauvaise foi, voire la médiocrité de beaucoup de journalistes occidentaux. Il ne suffit pas d’écrire dans un article les mots clefs chiites et sunnites pour comprendre ce phénomène. Il faut plus que cela.
    Ce n’est pas parce que quelques intellectuels on brandi une pancarte avec un poing fermé, que cela signifie que la révolution égyptienne est de l’OTPOR.
    Quelle signification aura alors une pancarte avec la tête de Bakounine ou Che Guevara, lors des manifs du 20 février ?
    Je redoute un article de la part de ce monsieur, une manifestation marocaine.

    ** La révolte est elle spontanée ?
    Cèle des Tunisiens oui. La policière a dû répéter ce même geste des centaines de fois sur des milliers de Bouazizi. Des milliers de Bouazizi ont dû ravaler leur fierté des milliers de fois. Mais ce jour-là il y une un séisme terrible: un Bouazizi humilie s’est immolé par le feu. Ce geste de désespoir qui s’est produit des centaines de fois en des lieux différents sans conséquences, a provoqué cette fois-ci le départ d’un tyran.

    ** Les moyens techniques utilisés face-book téléphone portable :
    À chaque époque son style. Ce n’est pas plus dangereux que l’antique radio 6 bandes interdit à son époque ou les appareils photo miniatures avec microfilm, ou les images subliminales et j’en passe.
    Du reste quelle importance cela a ?
    En fin de compte les Vincent Jaubert qui confondent la lune et le doigt qui montre la lune, nous parlent de leurs petits doigts inertes.
    Les Occidentaux nous ont tellement méprisés que nous avons fini par les croire et nous mépriser nous-mêmes.

    Oui, on verra par ci par la, des apprentis Vincent Jaubert issus d’une Europe vieillissante et aigrie, incapable de se réinventer, minimiser le printemps arabe.
    Mais cela ne change rien.
    Désormais on ne dira plus de nous : sale arabe, ou sale race.
    Désormais le mot arabe sera suivi des mots délicieux : de « printemps » et « Jasmin ».
    Oui, après notre printemps il y aura des hivers rudes, mais ce seront nos hivers.

  2. @ salim

    On ne peut pas nier que ce printemps arabe – que les peuples attendaient depuis des années – présente des similitudes troublantes : vu de l’extérieur, on a l’impression que l’on utilise les mêmes techniques révolutionnaires, que l’on suit les mêmes recettes, sinon la même ordonnance médicale!

    Personnellement, je croyais qu’une internationale quelconque (dont je n’arrivais pas à définir les contours était derrière ces mouvements): rappelons-nous que le camp de Layoune ressemble à celui de la Casbah, puis à celui de Maidan At6tahrir! Rappelons-nous que les revendications étaient d’abord sociales avant de devenir politiques!

    Tout cela sentait l’organisation …Mais laquelle ? Car elle existait! Si elle s’inspire de OTRP ce n’est pas plus mal ni mieux!

    Cela n’enlève rien au désir des peuples de faire des révolutions : si ce n’était pas le cas, n’importe quelque technique, n’importe quelle recette, n’importe quelle ordonnance aurait échouer !

    Et rappelons-nous que toutes les révolutions ont eu leur “étincelle” : un simple regard dans l’histoire des peuples nous le dira!

    Par ailleurs, la méthode OTRP a déjà été utilisé en Ukraine et en Biélorussie! Pourquoi les égyptiens ne s’en seraient-ils pas inspirés?

  3. Une internationale de la révolution???? Pourquoi donc? Le processus de démocratisation est historiquement en route partout dans le monde, à des stades certes différents selon les pays. Il n’y a que les modalités qui changent. Que, du fait de la modernité de certains moyens de diffusion, les modalités aient été influencées par l’utilisation de certains moyens de communication et, par cela, présentent des similitudes avec d’autres processus semblables récents ne veut absolument pas dire que nous avons à faire avec une manipulation quelconque. C’est plutôt la similitude de circonstances qui provoquent des modalités comparables. Ensuite on peut toujours théoriser ce que l’on veut, mais cela reste purement spéculatif. Aucun mouvement populaire artificiellement provoqué ne peut produire d’effet politique décisif sans être soutenu par une adhésion forte d’une grande partie du peuple. Cela ne peut pas se fabriquer. Par contre, les théories fumeuses, oui.

  4. @ Philco

    Alexis de Tocqueville écrivait dans ses “SOUVENIRS3 : Les révolutions naissent spontanément de causes générales fécondées, si l’on peut parler ainsi, par des accidents, et il serait aussi superficiel de les faire découler nécessairement des premières que de les attribuer uniquement aux seconds.

    En ce début du XXIème, le schéma n’a pas changé depuis Tocqueville : les causes générales sont là, les accidents aussi!

    Seuls ont changé les liens entre causes générales et accidents: les NTCI ont bouleversé la donnée et accélérer les processus!

    Disons que les révolutions se sont mises à l’heure de la technologie!

  5. @Philco

    Quand c’est pas Alger, Madrid, le Polisario, les sionistes ou la CIA, c’est forcement un coup de l’internationale de la révolution! 😉

  6. @ Zouzou

    Avant de poster des commentaires, il faut d’abord apprendre à lire les billets : je n’ai pas parler d’Alger, ni de Madrid, ni du Polisario, ni des sionistes ni de la CIA, ni encore moins de l’internationaliste de la révolution, mais d’UNE TECHNIQUE DE MOBILISATION DES FOULES !

    P.S. : Au fait, je t’ai déjà dit que la politique n’est pas une affaire de gosses : tu ferais mieux de jouer aux billes au lieu de venir polluer mon espace!

  7. Il n’a y aucun mal à s’inspirer d’autrui. Du reste, es revendication du printemps Arabe sont d’inspiration occidentale : démocratie, droits de l’homme, etc.

    Mais dans le cas de l’OTRP ce n’est pas vrai. Les Égyptiens se sont inspirés de la Tunisie.
    Le schéma contestataire le même. Idem pour le Yémen.
    Or la révolution tunisienne était aussi spontanée qu’inattendue. Du reste, elle a surpris tout le monde. Les Européens ont pensé à une quelconque vague qui va s’effriter. La France pays de la révolution par excellence a gardé un mutisme coupable. Pire MAM a proposé d’aider un tyran. La ténacité des Tunisiens a surpris tout le monde.

    Je connais beaucoup les Égyptiens, car la ou je travaille j’en voie des centaines, effectivement depuis quelques mois leur grief contre Moubarak s’est amplifié. Toutefois, l’OTRP dépasse leur cadre, lui qui majoritairement sont pauvres.
    Images-tu un seul, instant des Yéménites utiliser des méthodes serbes ?
    Tout en sachant que les comportements humains finissent quelques parts par se ressembler.

    Je reproche à Vincent Jaubert de confondre phénomène et épiphonème marginal. Qu’un drapeau avec le poing fermé soit bandit en Égypte pourquoi pas, mais de là à faire la conclusion citée. Non.
    Du reste il, aurait du logiquement analyser le cas Tunisien point de départ de la contestation arabe.
    C’est la un phénomène de la presse française qui analyse les détails et oublie l’essentiel.

    Or a mon avis l’essentiel teint en ceci :
    dans le cas de la Tunisie et de l’Égypte il n’a pas de grand dessein ; il n’a pas de grand homme ou femme avec de grandes idées comme les Robespierre, Thomas Jefferson, Tom Adam, Benjamin Franklin.
    Est-ce que cela va peser sur l’avenir ?
    Nous avons au moins un écrivain commun : Alexis de Tocqueville dont le livre de la démocratie en Amérique constitue un de mes livres de chevet.
    Je rentre dans deux jours au Maroc pour 5 semaines. C’est pour moi un moment exceptionnel car je rentre chez moi.
    Repos et pas d’internet.

  8. @ Salim

    Je ne reprendrai pas ce dabat car je suppose que tu dois être occupé par ton retour au pays!

    Permets-moi alors juste de te dire :”Marhababik fi darek!”.

    Bon séjour !

  9. @ Salim

    J’ai relu ton commentaire et je ne peux me retenir d’y apporter une réponse, que tu liras peut-être une fois que tu seras au pays!

    Les égyptiens ne se ont pas inspirés de la Tunisie : l’action anti-Moubarek est bien plus ancienne que l’action anti-Ben Ali! Une simple relecture des médias des derniers mois nous le confirmera!

    Le cas du Yemen est différent, tout comme celui de la Libye : l’enchainement des événements nous le prouve.

    En effet, les yéménites et les libyens sont mobilisés de manière plus spontanée que leur voisins égyptiens. Mais leur mobilisation s’est faite sur des bases moins structurée : ainsi ni Saleh ni Gaddaffi ne sont prêts à céder le pouvoir, comme l’ont fait Ben Ali et Moubarek, parce qu’ils sentent que en face la mobilisation est non pas faible mais mal organisée!

    On voit le même phénomène au Maroc : les “20 février” sont apparus en effet quelques semaines avant cette date! Ils n’ont pas procédé à un travail de fond dans la société comme leurs “collègues” du “6 avril” ……2008 il faut bien le préciser!

    Les “20 février” n’ayant pas d’assise populaire ont été récupérés par les islamistes de Adl wa Ihsane qui eux sont sur le terrain depuis des années : on le voit dans les manifs prétendument provoquées par les “20 février”! La majorité des participants se réclament du mouvement islamiste!

    Tu auras l’occasion de voir tout cela de près, sur place!

  10. @ Philco

    à moi comte, deux mots 😉

    je te cite avec ta permission si tu permets : “Le processus de démocratisation est historiquement en route partout dans le monde, à des stades certes différents selon les pays. Il n’y a que les modalités qui changent.”

    encore ta vieille histoire de démocratisation universelle quasiment programmée dans les génes de l’humanité ? et ta bonne vieille façon rhétorique de verrouiller le débat sur une base tronquée ?

    la démocratie n’est qu’un concept politique, parmi d’autres modèles théoriques de gouvernance qui ont permis à l’humanité d’accéder à la dimension sociale et politique de la vie en communauté.

    je considère pour ma part que le “démos” n’est que la nature quantitative d’une population d’êtres humains. or c’est le qualitatif qui devrait primer en matière de critères de gouvernance, on en a la preuve chaque jour que dieu fait.

    le principe de démocratie ne suffit donc pas à justifier l’ordre politique que tu défends avec autant d’acharnement, sans voir qu’il se traduit le plus souvent finalement par la dictature des statistiques et le gouvernement par instituts de sondages interposés… genre la république française à la sauce actuelle.

    ça ne te choque pas, toi, que des hommes politiques prennent au sérieux les sondages qui les concernent ou pas ? à mon avis, c’est la pire des hontes pour la citoyenneté d’en arriver ça.

    tu peux donc garder ta démocratie pour toi.

  11. Toujours aussi fumeux dans tes propos. Alors, un peu de réalisme:
    “encore ta vieille histoire de démocratisation universelle quasiment programmée dans les génes de l’humanité ? et ta bonne vieille façon rhétorique de verrouiller le débat sur une base tronquée ?”
    En dehors, et encore, des islamistes radicaux, quel Etat, quelle culture, ne revendique pas les droits de l’homme dont la démocratie est l’expression politique? Merci de me citer des exemples concrets.

    “la démocratie n’est qu’un concept politique, parmi d’autres modèles théoriques de gouvernance qui ont permis à l’humanité d’accéder à la dimension sociale et politique de la vie en communauté.”
    La démocratie est le plus abouti de tous, puisque il se propose comme but à l’immense majorité des pays en ce monde. Sinon, quel est le tien?

    “je considère pour ma part que le “démos” n’est que la nature quantitative d’une population d’êtres humains. or c’est le qualitatif qui devrait primer en matière de critères de gouvernance, on en a la preuve chaque jour que dieu fait.”
    En matière de gouvernance quels sont les pays, d’après toi, où les valeurs démocratiques sont, qualitativement, les mieux préservées?

    “le principe de démocratie ne suffit donc pas à justifier l’ordre politique que tu défends avec autant d’acharnement, sans voir qu’il se traduit le plus souvent finalement par la dictature des statistiques et le gouvernement par instituts de sondages interposés… genre la république française à la sauce actuelle.”
    Quels sont donc les autres principes à prendre en considération? La “dictature des statistiques”??? Mon pauvre ami, cite-moi un seul sondage qui ait pu prévoir, 6 mois à l’avance, les candidats qui devaient être retenus au second tour des présidentielles en France puisque tu parles de ce pays qui a l’air de t’obséder? Figure-toi que tout le monde est parfaitement conscient de l’approximation des sondages qui ne reflètent qu’une réalité relative et très conjoncturelle. Il n’y a que toi pour croire que les gens y attachent une autre importance que celle-ci…

    “ça ne te choque pas, toi, que des hommes politiques prennent au sérieux les sondages qui les concernent ou pas ? à mon avis, c’est la pire des hontes pour la citoyenneté d’en arriver ça.”
    Je ne sais pas de quoi tu parles. Cite moi donc des exemples précis stp…

    “tu peux donc garder ta démocratie pour toi.”
    Il semblerait que tu sois un cas bien à part sauf à me citer les pays qui partageraient ton opinion… Ah oui, la Corée du nord ou l’Iran peut-être…

  12. @PHILCO
    Vous écrivez quelques choses qui m’agasse un peu :
    “La France ….qui a l’air de t’obsèder” ” ………l’iran la corée du nord… ” vous avez oublié de parler de la choah dans tes commentaires sans tête ni queu
    vraiment vous avez du culot de dire des choses alors que vous vivez au maroc, si vous aimez la France pourquoi la quitter, restez chez vous au lieu d’aller la défendre chez les autres et au détriment des autres.
    Je vois que vous êtes trop bourrés de mépris , vous êtes des millions à rêver d’aller s’incruster et à parasiter le maroc, que fera de vous les marocains s’il y aura une révolution ou des chagements importants dans la société marocaine, vous prenez le maroc pour la terre promise, c’est un peu comme ça que israel a conquis la palestine, les marocains sont conscients et inscrivent dans leurs mouvements d’en finir avec l’immigration des français au maroc pour la dignité des marocains, beaucoup vont être contraint de partir ou de vivre dans l’humiliation quotidienne, autrement le maroc doit affereter des charters pour vous remettre chez vous.

  13. philco

    tu n’as pas encore compris que des exemples ne suffisent pas à fonder un propos, surtout dans le cadre d’un débat d’idées où il s’agit avant tout de réfléchir et surtout pas de débiter des opinions bornées ?

    à ton obsession démocratique, on peut donc théoriquement opposer les systèmes oligarchiques, aristocratiques, ploutocratiques, etc. du moment que la finalité des systèmes en question, une fois mis en pratique, tende vers le bien public.

    mais le vrai problème avec toi, à part ce que te reproches le commentaire précédent, c’est ton manque total d’humour voire de légèreté, qui rend extrêmement indigeste toute discussion avec toi, qu’il s’agisse de systèmes de gouvernance ou de quoi que ce soit.

  14. “tu n’as pas encore compris que des exemples ne suffisent pas à fonder un propos, surtout dans le cadre d’un débat d’idées où il s’agit avant tout de réfléchir et surtout pas de débiter des opinions bornées ?”
    Ah bon? Et quelles sont EXACTEMENT tes idées???? Où doit-on lire les fruits de ta “réflexion”????

    “à ton obsession démocratique, on peut donc théoriquement opposer les systèmes oligarchiques, aristocratiques, ploutocratiques, etc. du moment que la finalité des systèmes en question, une fois mis en pratique, tende vers le bien public.”
    Donne nous donc des exemples précis que l’on apprécie la qualité de tes choix alternatifs APPLIQUES tendant vers le bien public mieux que ne le fait la démocratie (là, je peux attendre encore longtemps)…
    Mon obsession n’est pas que la mienne mais bien l’orientation de l’évolution historique de l’ensemble du monde à commencer par… le printemps des peuples arabes qui aspirent TOUS à la démocratie. Cela t’aurait-il “échappé”??? Qui est le plus borné des deux???

    Indigeste tout débat avec moi? On se demande bien pourquoi donc tu les provoques…

  15. @HI
    J’ai l’impression que vous avez dû oublier de prendre vos laxatifs ce matin…

  16. @ philco

    désolé de te décevoir, mais je ne débats avec toi que pour réfuter tes théories le cas échéant et te rappeler de même au minimum de rigueur méthodologique requis.

    en effet, commencer par affirmer, comme tu le fais, que : “Le processus de démocratisation est historiquement en route partout dans le monde, à des stades certes différents selon les pays” et que : “Il n’y a que les modalités qui changent”, relève de l’ineptie s’il ne s’agit pas de bourrage de crâne…

    il y a bien une contagion “démocratique” qui obéit à ce processus historique dont tu parles, mais tu confonds avec la dynamique du capitalisme mondialisé qui ne peut s’implanter qu’au prix d’une libéralisation totale des sociétés concernées.

    à ce titre, il est significatif que facebook se soit imposé comme le vecteur majeur de cette fièvre soi-disant démocratique mais qui n’est que le cache-sexe d’une logique individualiste à vocation consumériste.

    la démocratisation dont tu te fais ici le héraut n’est rien d’autre en réalité que de l’atomisation… car il est mille fois plus facile de vendre quelque chose à un consommateur individualisé qu’à un groupe constitué.

    entre la carte d’électeur et la carte de crédit, il faut donc choisir son parti 😉

  17. “désolé de te décevoir, mais je ne débats avec toi que pour réfuter tes théories le cas échéant et te rappeler de même au minimum de rigueur méthodologique requis.”
    Me décevoir? Aucun risque de ta part vu ce que j’attends de toi…
    Minimum de rigueur méthodologique? Mais c’est toi qui affirme gratuitement pour te défiler dès que l’on te demande d’argumenter ou de démontrer tes dires.

    “il y a bien une contagion “démocratique” qui obéit à ce processus historique dont tu parles, mais tu confonds avec la dynamique du capitalisme mondialisé qui ne peut s’implanter qu’au prix d’une libéralisation totale des sociétés concernées.”
    Mais non, mon pauvre ami, je ne confonds rien du tout à ta différence. Je parle bien du processus POLITIQUE initié par les Lumières contre l’Ancien régime en Europe, cristallisé dans les révolutions anglaise et française, puis américaine, consacrant l’application politique des valeurs des droits de l’homme, pour aller vite, dont la démocratie était le cadre politique qui devait servir de modèle au monde entier jusqu’à aujourd’hui avec le Printemps des peuples arabes. Rien à voir avec le libéralisme économique avec lequel tu confonds la démocratie.

    Au fait, en appelant à ta “rigueur méthodologique”, j’attends toujours que tu me cites tes exemples historiques de modèle alternatif “oligarchiques, aristocratiques, ploutocratiques” servant le bien public mieux que ne le fait la démocratie… J’avais bien, et justement, prédit que je pourrai attendre longtemps…

  18. @PHILCO

    je ne comprends pas ce que tu veux dire par oublier de prendre laxatif, ça signifie quoi chez vous?

    moi je te dis clairement que les marocains vous disent on ne veut pas de vous au maroc, quelle honte d’entendre ça pour un français au maroc, alors qu’il se croit encore plus que chez lui.

  19. @ Philco

    la question est donc de savoir si la démocratie, telle qu’elle se pratique communément dans un nombre croissant d’états et compte tenu de la contagion actuelle à la sphère des pays “arabes”, est ou non la panacée.

    mais le paramètre des libertés politiques ne suffit pas à apprécier la qualité de vie offerte aux citoyens. la dimension économique des choses est également déterminante à cet égard. or, force est de constater, en France par exemple, un malaise social intense dû à une prise de conscience citoyenne que la réalité du pouvoir est ailleurs que dans l’illusion des mécanismes démocratiques censés garantir la souveraineté populaire : le hold up politique orchestré par l’UMP le prouve suffisamment.

  20. Tu viens d’aborder un sujet très important, on a entendu parler de ce malaise social en france, c’est pour ça qu’ils sont des millions de français souchiens, candidats à l’immigration au maroc, déja le prix de l’immobilier a été multiplié par 10 en quelques années avec leurs arrivée massive, l’inflation touche tous les produits et services à cause d’eux, la caisse de compensation pour subventionner le cout de la vie, est dans le rouge, un système dont ils profitent et qui les attire, c’est 10 fois mieux que leur securité sociale, alors que chez eux ils ne cessent de reprocher aux autres d’abuser de leur caisse sociale(comme si les marocaines ont dix gosses par couple ).
    ils se disent pays democratique et en même temps ils veulent le quitter par millions à destination du maroc, ils se prènomment expatriés en appelant les autres qui travaillent pour eux à prix bas ou qui même ceux qui les ont sauver des allemands: immigrés, alors ils sont quoi chez les autres…

  21. Mais il ne s’agit pas que de libertés politiques! C’est tout de même les pays démocratiques qui offrent le mieux être à leurs citoyens avec les avantages sociaux, les systèmes de santé les plus avancés, le meillleur accès à la culture, les meilleurs enseignements etc…
    Quant aux conditions économiques, il n’y a pas photo si tu compares, non seulement les PIB/habitant, mais les écarts entre plus riches et plus pauvres ce qui est le signe le plus probant d’une vraie redistribution.
    Encore une fois le modèle idéal n’existant pas, quel est celui qui, selon toi, apporterait un mieux être aux hommes que la démocratie?

  22. @ Philco

    Tu nous pompes l’air, mon cher, avec ta litanie démocratique… J’en profite pour te rappeler que le Maroc est une monarchie théocratique et que cela garantit, n’en déplaise à certains esprits obtus ou malintentionnés, une justice sociale digne de ce nom et des libertés publiques en veux-tu, en voilà !

    Cela précisé, il s’avère que le modèle démocratique vers laquelle selon toi galope historiquement (et hystériquement aussi 😉 l’humanité se résume très vite à l’idéal d’un panier bien rempli à bon prix 😉

    la preuve, voilà ce que M. Lefèbvre, héritier sarkozyen du Siècle des Lumières, vient d’annoncer au bon peuple de France qui ne demande qu’à être convaincu que le régime démocratique sarkozyen n’est pas si impitoyable que ça à l’égard de ses sous-citoyens, je veux parler de ceux qui n’ont plus les moyens de consommer :

    http://fr.news.yahoo.com/64/20110406/tfr-la-grande-distribution-va-proposer-u-a2f96e4.html

  23. Certains pays occidentaux à commencer par la France et les Français ne veulent que des dictatures dans le monde arabe, chaque chute d’une dictature arabe est une epine à la gorge de la france, qui a longtemps vecu sur le dos des arabes et même sous traite pour israel beaucoup de choses, puisque 1/3 des français sont des juifs ( d’ou l’invention à chaque fois laicité, agnostique….) pour dissimuler la juiverie française, tout le monde voit comment israel tremblent avec la chute des dictatures, puisque c’est inevitable toutes les dictatures vont tomber cette année, les jeunesses arabes sont prêtes à mourir pour leurs libertés, ça les journalistes occidentaux n’osent pas y aller le filmer.

    donc il ne faut pas croire aux journalistes français de ce qu’ils montrent

Comments are closed.