LE MAROC IRRITE LES MEDIAS FRANCAIS

Depuis plusieurs mois, les relations franco-marocaines traversaient une zone de turbulence marquée par des incidents qui auraient pu être évités.

Mais la raison semble reprendre ses droits et les intérêts bien compris des deux états, des deux pays et des deux peuples reprennent le dessus.

Après une normalisation des relations judiciaires et après la reconnaissance de l’importance fondamentale des relations sécuritaires, et après la rencontre entre les deux chefs d’état français et marocain, la situation officielle se stabilise!

La rencontre entre les chefs des deux diplomaties devrait sceller définitivement la réconciliation, après que des stigmates personnelles soient complètement effacées, parce qu’elles sont beaucoup moins importantes que les liens entre les deux états.

Pourtant, ce retour à la normale dans les relations marocco-françaises ne semble pas être du goût de tout le monde en France!

Notamment pas celui de certains médias français!

Accabler le Maroc, le régime marocain, les expériences politiques marocaines, a tout été le sport favori d’une partie de la presse française, depuis les heures sombres des années de plomb où cela pouvait alors se justifier.

Ces dernières semaines, on remarque un intérêt soudain et réitéré des médias français pour le royaume!

A partir des données “Swissleaks”, deux journalistes français ont monté en épingle quelques chiffres et quelques noms et ont voulu démontrer que les dirigeants du Maroc et ses hommes d’affaires ne sont rien d’autres de vulgaires malfrats.

Leur attitude dans la conduite de ce qu’ils qualifient de “enquête” est pour le moins surprenante : ces messieurs s’érigent en juges d’instruction, en procureurs ou pour le moins en policiers dans leur recherche de renseignements auprès des intéressés.

D’autres médias français se sont subitement intéressés à notre pays depuis que l’amorce d’une reprise s’esquisse et surtout depuis que les chefs d’état se sont rencontrés.

FRANCE 24 – dont on connait l’animosité anti-marocaine – et même FRANCE 3 – qui cherche peut-être à se refaire une part de marché sur le dos du Maroc mais qui est incapable de disposer de sa propre équipe de reportage et fait appel à une agence – ont dépêché des équipes pour réaliser des reportages sur le Maroc, sans tenir aucun compte des normes règlementaires en vigueur au Maroc dans ce domaine!

Les journalistes français se croient en territoire conquis et font fi de tout ce qui peut les gêner dans leur travail, au nom de la liberté de s’informer et d’informer.

Ces Tintin de pacotille pensent que leur statut de journalistes les exempte de tout respect des règles en vigueur dans un état souverain. Ils jouent donc les vierges effarouchées dès que l’on ose leur rappeler ce qu’ils sont sensés savoir s’ils sont des professionnels aguerris.

Bien sûr, il s’est trouvé quelques uns de nos compatriotes pour défendre ces journalistes français dans leur droit à violer le droit marocain au nom de principes foireux !

Certains le font en toute bonne foi, croyant les journaux français sur parole, comme au bon vieux temps où tout ce qu’écrivait LE MONDE ou tout ce que diffusait RFI était parole sacrée.

D’autres, dont les réseaux sociaux ont phagocyté les cerveaux, ne savent que répéter ce qui se dit sur TWITTER et sur Facebook! Ils ne donnent plus la peine de réfléchir par eux-mêmes!

Une partie, la moins importante mais la plus virulente, profite de ces incidents pour se faire entendre : défendre les journalistes étrangers est un bon moyen pour se faire passer pour les chantres de la démocratie et la liberté d’expression! Je pense à quelques journalistes ou prétendus tels de chez, à quelques droits-de-l’hommistes professionnels…

Je dirais à tout ce beau monde que le Maroc et les marocains sont bien au-dessus de ces basses magouilles!

Malgré votre énervement, messieurs les journalistes français, le Maroc et les marocains continueront leur petit bonhomme de chemin, sans se laisser entrainer dans ce que l’on peut appeler la “chouha” qui entache les peuples arabes et musulmans!

Non, messieurs les journalistes français, vous n’aurez pas le plaisir de venir monter vos reportages sur une terre marocaine ensanglantée, déchirée et endeuillée.

Non, le Maroc est un état millénaire, qui a marqué l’histoire et qui a été marqué par l’histoire : il n’est ni la création ex-nililo du fantasme d’un dirigeant colonialiste en mal de géographie, ni le résultat d’un coup de crayon fantaisiste d’un général qui s’ennuyait, ni la conséquence du dépeçage d’une quelconque terra-nullus où le premier arrivé était le premier servi!

Non, messieurs les journalistes français, vous avez affaire à un état constitué, avec ses lois, ses règles, ses procédures, ses instituions, sa police, sa justice, sa politique, son gouvernement, et ne l’oubliez jamais la fierté de ses habitants!

Alors, calmons-nous!

Vous êtes les bienvenus chez nous, dans le respect mutuel et réciproque! Respectez-nous et “nous vous mettrons sur nos têtes”, comme le dit si joliment la formule bien de chez nous!

10 thoughts on “LE MAROC IRRITE LES MEDIAS FRANCAIS”

  1. @ hmida

    la presse française ne se remettra jamais d’avoir permis jadis à des enragés de mettre le feu au peuple afin d’en finir avec son “ancien régime” 😉

    le plus lamentablement amusant, c’est que la presse française ose encore prétendre nous donner des leçons de “démocratie française”…

    d’ailleurs depuis l’affaire “charlie hebdo”, la presse française ferait mieux d’enteprendre de nettoyer ses écuries, la pestilence en est devenue incamouflable.

  2. L’ambassadeur de france aux nation unis avait déja irrité tout le maroc en déclarant ” le maroc est comme une prostitituée avec qui on couche tous les soirs et qu’on ne l’aime pas forcement mais qu’on obligé de défendre ” ça résume tout.
    ce qui irrite ces journalistes ou autres, c’est qu’il y a un phénomène justement de prostituée marocaine, celui qui n’a pas son pied au maroc a tendance à se venger d’une manière ou d’une autre, le français en particulier croit au terrain conquis ou au droit de cuissage au royaume…
    sachez tout de même que la france préfère perdre les dom tom ou même la corse que de perdre le maroc qui constitue pour elle une porte principale vers le monde arab-musulman, mais les dirigeants marocains ne savnt pas la gerer, car elle ne pensent qu’à leurs profits dans ces relatiosn ( exemple recent Fabuis a reçu un sms de remmerciement de mezouar pou avoir inscrit sa fille dans une université…c’est un peu ça, à chaque rencontre avec les français les notables marocains n’ont la tête que leurs affaiaires personnels: inscription, ou acheter un appartement, ou blanchir l’argent, comment obtenir la nationalité française à un membre de la famille… comment voulez vous avoir du respect, quand tout cela finit par être raconter par ci-par là et la presse française a aussi des oreilles pas loins de ses politiques “amis” du maroc

    La presse marocaine aussi depuis na pas cessé de faire allégeance aux français, au lieu de défendre un peu la dignité marocaine, elle n’a pas cessé depuis plus d’une décennie à interjeter les relations france maroc d’une exception historique dans l’amour et l’intimité…alors que la réalité ce sont des relations qui profitent à moins de 10% du peuple marocain et voire nuit au reste, un exemple flagrant dans les conventions avec les 3 ex colonies, l’algerien et le tunisien ont plus de droit que le marocain en france dans tous les domaines à commencer par le prix du timbre du titre de séjour ( 58 € pour l’algerien contre 578 € pour le marocain ) ou du guichet unique aux algériens imposé par l’algerie pour que ses citoyens ne fassent pas la queue…de l’autre côté toute une facilité d’installation dédiée aux tunisiens, et dans la réciprocité…ce n’est pas à alger ou à tunis que les pédophiles français peuvent jouir d’une immunité ou de grâce dans le cadre des coopérations de ceci cela…

  3. @ JAMI

    Comment accorder de l’intérêt aux propos de quelqu’un qui avance que : ” la france préfère perdre les dom tom ou même la corse que de perdre le maroc”?

    Comment accorder de l’intérêt aux propos de quelqu’un qui confond le statut de “colonie” (Algérie) avec celui de protectorat (Tunisie et Maroc)?

    Comment accorder de ‘l’intêrêt aux propos de quelqu’un qui ne connait les difficultés profondes et viscérales que connaissent les relations franco-algériennes? A cet égard, je te conseille de lire :

    “Algériens-Français : bientôt finis les enfantillages?” dans la revue PANORAMIQUES 1er trimestre 2003 n° 62.

    Après cela, on pourra discuter entre adultes!

  4. @ Cristophe

    J’ai déjà lu cet article et je te signale que je lis LE CANARD ENCHAINE depuis des lustres, plutôt des décennies !

    Ce journal satirique n’est plus l’alpha et l’oméga en matière d’information, malgré la réputation que lui ont fait, à juste titre, ses pères fondateurs et leurs successeurs.

    Ni en matière d’humour d’ailleurs, mais c’est un autre problème!

    Malgré la justesse des infos qu’il diffuse, il faut toujours se rappeler la remarque de Hubert Beuve-Méry : “en matière de journalisme, il n’y a pas d’information sans manipulation”.

  5. @ Cristophe

    Que dire d’un article qui est supposé nous faire découvrir une information que l’on finira par retrouver dans le Journal Officiel de ton pays et du mien ?

    Puis crois-tu sincèrement que la France puisse se laisser dicter ce genre d’arrangements?

    Ces soi-disant fuites ont toujours une visée bien particulière : ce n’est pas l’intention d’informer le public qui les inspire!

  6. @ cristophe

    tu as certainement du te régaler de la lecture de cet article qui apporte bien de l’eau boueuse à ton moulin à scandales… et alimenter ton fanatisme anti-monarchique.
    pour ma part en tant que marocain je ne suis pas mécontent de constater que la France est obligée à ce point de composer avec la souveraineté et l’influence marocaines, ce dont je cromprends que cela puisse te contrarier voire te vexer 😉
    quant au Canard Enchaîné, il s’enlise dans sa mare de compromissions et de forfaiture.

  7. @HMIDA

    mais de quelle protectorat tu parles mon vieux!! un mot abominable qui fait vomir

    comme si tu dis en france protectorat allemand ou protectorat hetlirien… tu verras à quoi tu t’attends pov hmida

    si je suis au pouvoir au maroc ce mot sera passible de 10 ans fermes quel soit marocain ou français ou autre qui le prononce

    Car ne nie pas le génocide français au maroc, ils ont assassiné violé massacré terrorisé autant que l’algerie en plus de l’usage des armes chimiques avec l’espagne

    la france a rodé les frontières marocaines au profit d’un montre appelé l’algerie française ou département français

    la france a cedé le sahara à l’espagne et les conséquences ce sont des centaines de millairds de dollars qui sont partis dans le conflit créée par la france tire profit de ce conflit algero-marocain, suffit que le makhzen s’éloigne de la france pour que l’algerie s’apaise et ça sera l’unique issue du conflit, et demander les deux réparations du génocide de la colonisation française sur les peuples

    alors mon vieux va demander un visa l’humiliation tu la connaîtras devant leur consulat jusqu’à chez eux dans leurs rues leurs cafés leurs administration leurs douanes…

    si tu accuses deux journalistes venus faire un reportage d^être irrité saches bien que c’est tout un système qu’il faut accuser pour redonner la dignité et la souveraineté au peuple marocain

    si ceux qui dirigent le maroc n’arrivent pas à s’émanciper et veulent rester éternellement sous tutelle française car ils n’ont pas les compétences de diriger un pays, je pense qu’ils leurs vaut mieux de céder la main car l’histoire les jugeras si ce n’est le peuple qu’ils ne cessent de prostituer et d’avilir aux autres

  8. @ Jami

    Tu ne connais le sens de mots ni des concepts qu’iols recouvrent : il est donc vain de discuter avec toi!

    Pour ce qui est de la dignité de ce pays et de ses habitants, je n’ai pas de leçons à recevoir de toi : je me refuses à demander le visa pour les pays européens que j’ai visités dans ma jeunesse en long, en large et en travers.

    Je te laisse le soin de faire la queue devant les consulats pour obtenir l’autorisation de ses maitres d’aller chez eux et surtout je laisse le soin de faire la queue devant les préfectures pour régulariser ta sitation!

    Tu vois la différence entre toi et moi: je suis libre , pas toi, monpetit!

Comments are closed.