Messieurs de la Cour, bravo!

Messieurs de la Cour, bravo.

 

Bravo, Monsieur le Procureur, vous avez été vif à réagir aux écrits farfelus et irrévérencieux de ce jeune malotru de Mohamed Erraji.

 

Bravo, Monsieur le Juge, vous avez été encore plus rapide à le condamner à deux ans de prison ferme et cinq mille dirhams d’amende.

 

L’un et l’autre, vous avez fait votre devoir en sévissant contre un jeune prétentieux qui a manqué de respect envers le chef de l’état.

 

Vous lui avez cloué le bec. Vous avez scrupuleusement fait votre devoir,  en espérant que le chef de l’état le gracie.

 

En fait, ce jeune homme n’a pas plus porté atteinte au respect dû au chef de l’état que bien d’autres concitoyens qui, par leur comportement  quotidien portent atteinte à l’honneur du pays, à sa réputation, à son économie, à son peuple, à sa religion et donc à son souverain.

 

D’autres de vos collègues sont encore hésitants à trancher dans des cas bien plus clairs que celui de Erraji. D’autres de vos collègues semblent ne pas s’apercevoir de la gravité des déclarations monstrueuses, proférées par des soi-disant docteurs de la foi, incitant à la haine des autres  ou à la plus vile des exploitations, celle des enfants. D’autres de vos collègues paraissent ignorer que le Maroc est doté d’une nouvelle modawana fixant les droits et les devoirs dans un couple. D’autres de vos collègues agissent de telle manière  que tout le monde – des instances internationales aux plus hauts responsables du pays – s’accorde sur la nécessaire, totale et rapide réforme de la justice.

 

Vous, par contre, vous avez été à la hauteur de la tâche qui est la vôtre. Bravo, Messieurs de la Cour.

 

Cependant, en clouant le bec à ce jeune prétentieux, vous  plantez ainsi les jalons de votre propre protection.

 

S’il ose manquer de respect au chef de l’état, qu’en serait-il du respect dû à des institutions moins prestigieuses, comme celle à laquelle vous appartenez ?

 

D’autres bastions pourraient devenir ainsi la cible de critiques et de remises en cause. Et cela n’est pas envisageable.

 

Alors, autant prendre les devants et définir  les limites à ne pas franchir.

  

Certains de vos  collègues  avaient déjà sanctifié une vulgaire pierre, d’autres avaient interprété les lois de manière tout aussi incongrues. Vous, vous  avez affiné le concept.

 

Le résultat reste identique : le respect naturel, spontané et mérité  devient crainte.

 

Le résultat reste identique : ce que vous avez voulu  cacher par votre sanction est étalé sur la place publique  du Net. Ceux qui ne connaissaient pas le site Hespress vont s’activer à le visiter. Ceux qui ignoraient l’existence de Mohamed Erraji le considèrent désormais comme  un martyr de la liberté d’expression alors qu’il n’a que transcrit -bien maladroitement –  quelques critiques peut-être fondées en y mêlant des propos de café du commerce.

 

Le résultat reste identique : le Maroc entreprend un pas dans le sens de l’avenir et vous l’obligez à en faire trois en arrière,   ternissant l’image du pays  et sapant la confiance des citoyens.

 

Bravo, messieurs de la Cour ! Vous avez réussi votre mission.

  

39 thoughts on “Messieurs de la Cour, bravo!”

  1. Au fait messieurs les juges comment ils ont conclu l’affaire de la chikha du Moyen-Atlas qui détient des films suspects sur quelques magistrats de Meknès? Comment ils entendent-ils donner suite et avec quelle célérité, aux moupfti qui prêche à la pédophilie en autorisant le mariage d’une fille de 9 ans? Comment entendent-ils réagir contre la corruption qui gangrène leur métier et qui porte préjudice à l’ensemble du pays????

  2. Le Makhzen est ….éternel !

    Pour les “juges” d’Agadir :

    “Oua Yamkourouna oua Yamkourou Allah oua Allaho kheirou al Makirine …(ila al aya..)

  3. C’est pas gentil ni productif d’affubler Mohamed Erraji de malotru. Il aurait fallu à la limite étayer cet adjectif de certains détails.
    D’autre part, il me semble que tu vises mal en mettant toute la faute sur le dos des juges. J’ai l’impression de relire un de tes billets sur Mourtada.

  4. Aussi corrompus, innefficaces et frileux soient nos juges ils constituent la cible idéale de ceux qui aspirent au statu quo. On évite de s’attaquer au système en cherchant des bouc émissaires faciles et presque consentants. Les juges peuvent toujours répondre qu’ils n’ont fait qu’appliquer une loi médiévale. Au lieu de changer la loi et le système qui l’a générée et qu’elle supporte, notre lumière Hmida nous propose de pendre les juges qui l’appliquent. Descartes n’est certainement pas (citoyen)marocain…

  5. Au fait, le jeune ”prétentieux” dit des choses beaucoup plus utiles et plus intelligentes que tu n’as raconté depuis l’ouverture de ton blog

  6. @ reda

    Le ton de mon billet était au second degré : tu aurais pu le ramarqué dès la lecture du titre …..Mais bon….

    Les juges défendent leur beefckeat en faisant tourner le système dans le sens qui les arrange.

    Le jour où un juge décidera d’avoir le courage de prendre le système dans le sens contraire, au risque d’y laisser sa carrière, les choses changeront!

    Pour Mortada, je n’ai jamais soutenu son acte, d’autant qu’il s’agissait d’un ingénieur qui devait être au fait des arcanes du net.

    @ fan de

    je me demande pourquoi tu viens me lire …tu dois sûrement être un sado-maso pathologiquement incurable ….Mais bon tant que tu es correct dans tes propos, ej ne vais pas te priver de ton plaisir!

  7. @ Fan de..- Com 6

    D’accord avec toi sur toute la ligne.

    Dire que, dans ce pays, la Justice n’est pas indépendante : c’est une lapalissade.

    Soyons donc tolérants avec les juges : ils sont certes corrompus et pourris, mais, à part ces “broutilles”, il n’y a rien à leur reprocher : ils appliquent scrupuleusement la loi ..makhzénienne “dans toute sa splendeur”.

  8. @ ali baba

    Quand un juge est corrompu, agit-il toute liberté ou bien obéit-il à des consignes venues d’on ne sait où?

    Tout comme le gendarme de base ou le fonctionnaire qui accorde ses faveurs contre espèces sonnates et trèbuchantes?

    Sont-ils libres dans leurs actions condamables ou bien doivent rendre des comptes à une force occulte qui dirige ce pays?

    Tout comme les fonctionnaires intégres – il y en a et je suppose que tu en as rencontrés, ou mieux que tu fais peut-être partie – sont-ils libres de leur choix ou bien doivent subir les foudres d’une puissance maléfique supérieure ?

    La loi est ce qu’on font les hommes, et les juges sont les premiers à en faire ce qui les arrangent. Comme courtiser les hautes sphères …C’est humain.

  9. ————-
    portent atteinte à l’honneur du pays, à sa réputation, à son économie, à son peuple, à sa religion
    ————
    de quel honneur? Quelle réputation? Quelle économie? Quel peuple? ET QUEL RELIGION parles-tu????

  10. @ iblogyou

    Ceux volent le pays, ceux qui exploitent leurs concitoyens, portent atteinte au peuple !

    Ceux prônent l’intolérance et qui font l’aopologie de la haine comme ceux qui proclament qu’une fillette de 9 ans est “plus performante qu’une femme de 20 ans” portent atteinte à le religion de ce pays!

    Le peuple c’est toi (peut-être), moi en tout cas et 30 millions de nos semblables!

  11. MERCI HMIDA.
    Quant à moi là je suis vraiment atterré et je ne me ressens plus comme un bien libre citoyen marocain. Par cette condamnation, on en fait d’une pierre 2 coups, celui de terroriser aussi tous les blogueurs. Eh bein Bravo !
    Je ne bloguerai plus moi.

  12. j’ajouterai que pour le coup de la fillette et du barbu pédophile tu pourras repasser parce que ce numéro est connu… L’arabie saoudite à elle seule en a toute une pelleter de ce genre d’affaires… et je trouve inquiétant que de les déblatterer seulement au moment d’une crise existentialiste et de se taire s’agissant de viser la législation et son système catastrophé. Tu dois certainement faire parti de ceux qui pensent que la que la moudouana est un acquis social…
    Ah misère….

  13. @ IBN NEITZSCHE

    non……NONNNNNNNNNNNNN…..surtout pas baisser les bras! C’est que certains veulent nous imposer….

    il faut continuer à bloguer, dans le respect de ce qui doit être respecté, dans le cadre de la loi….

    Le bloging n’est pas une activité anarchique, sans foi ni loi …

    Un pays n’évolue pas par un coup de bagette magique ! L’histoire ne se fait en un jour!

  14. IBN NIETZSCHE, tu peux toujours t’exiler en Chine… merde mauvais choix!

  15. @Hmida
    ”non……NONNNNNNNNNNNNN…..surtout pas baisser les bras! C’est que certains veulent nous imposer….” Un peu de courage voyons, dis-nous c’est qui ces ”certains”.

  16. Ibn Nietzsche, tu peux aussi t’exiler en France, là-bas tu peux parler de tout ce que tu veux, sauf des lobbys juifs.

  17. @ hmida : comment 11
    des juges et des avocat se sont souvent eleve contre les abus de notre justice … certains on subis des eloignement administratifs, d’autre (je pense notament aux avocat de tetouan) on ete radie du barreau … capitaine Adib s’etait revolote contre ses generaux …. hamdoullah nous jouissons encore d’une certaine liverte de la presse qui a permis de relever un certains nombre de disfonctionnement des notre justice …. toutes ces affaires ont ete couvertes par une certaines presse que tu stigmatise si souvent sur ce blog …
    La maniere avec laquel tu t’acharne a absoudre le regime des defaillance de ceux qui le servent ne tiens pas la route … nul ne peut aujourd;hui dire : je ne savais pas … je ne pense pas que tout s’est fait sans que le Roi, ou son entourage directe ai eu vent … avant tout le monde de l’affaire …. apres tout , n’est il pas quelaue part le plaignant dans cette affaire ?

  18. @ HMIDA,
    Je dirais que le respect va de soi et que Cette loi (pour qui le mot «anarchique» colle si bien)justement ne me respecte pas. Donc merci, je préfère le hors jeu et vous laisserais bien le soin de lever haut les bras, toi et autres Qandicha…

  19. @ fan de

    des citoyens courageux comme toi entre autres……

    @ citoyen marocain

    Revois tes classiques ….Adib a fini par avouer ce qui le faisait fonctionner…

    Le régime de défaillance est global, citoyen, des athètes aux juges….

  20. “On en use ainsi chez les grands.
    La raison les offense; ils se mettent en tête
    Que tout est né pour eux, quadrupèdes, et gens,
    Et Serpents.
    Si quelqu’un desserre les dents,
    C’est un sot. – J’en conviens. Mais que faut-il donc faire ?
    -Parler de loin, ou bien se taire.
    La Fontaine

  21. Adid a avoué avoir mendié de l’argent au prince My Hicham, et tenez-vous bien à Basri! Tu parles d’un défenseur des libertés!!!
    Non, sans blagues, le Maroc ce n’est pas le paradis, mais existe-t-il un seul endroit sur terre où l’on n’est pas victime un jour ou l’autre de l’arbitraire?
    Je suis certaine que non.
    Ce jeune Erraji n’est pas un journaliste, tout au plus un rédacteur colportant des ragots, dignes des bains de vapeur. Ce n’est pas parce qu’on sait allonger deux mots que ça nous donne le droit de taper sur le roi, sur le prince hériteir qui a 4 ans…
    Mais j’avoue que cette justice expéditive ne fait pas honneur aux magistrats. Quant au Roi, il est au-dessus de cette melasse. Il viendra encore une fois, comme pour Mourtada, accorder une grâce. Mais peut-être dans ce cas de figure, comme pour les “grimas”, il faut geler la grâce pour ne pas habituer les prisonniers à El-Itttikal.

  22. Ouias, ouias… faisons l’autruche est adossons la responsabilité aux magistrats.

    Sheesh!

  23. C’est la faute à qui Lixy, alors? qui a jugé ce jeune homme? un tribunal militaire? Les Shtroumphs?

  24. Hmida,

    Pourquoi ce garçon s’en est-il pris au Roi de façon aussi crue? Comme toutes les monarchies du monde, la marocaine est régie par des lois qui lui sont spécifiques. Exempele récent: En Thailande plus de 300 sites web ont été fermés depuis le début du mois de septembre pour offense à la famille royale. Là-bàs, tu risques jusqu’à 15 années de prison. Au Maroc c’est cinq ans, et 2 ans dans le cas du collaborateur de Hespress un site “d’information”.

    La justice expéditive, bien sûr qu’il faut condamner. Et tu le fais très bien. Mais, moi, j’en ai ras-le-bol que le roi soit à ce point trainé dans la boue. Ce n’est pas de courage dont a fait preuve Mohamed Raji, mais de saloperie. Insulter l’avenir du pays qui est et restera une Monarchie est indigne.

    Tout en espérant quand même qu’il aura un procès equitable en appel, je refuse de me solidariser avec lui.

  25. @Passant: En Thailande, la révolution de 1932 a donner le pouvoir au peuple. La monarchie, c’est pour faire joli.

    Un référendum honnête et transparent en Thailande conclurait que la majorité soutiennent le status quo. Et pour cause: le peuple est souverain – dans tout les sens du terme! Au Maroc, c’est une tout autre paire de manches.

    Pour finir, la monarchie Thai ne dérive pas sa légitimité du domaine divin. C’est plus un truc patriarcal et culturel. Nous, c’est tout le tralala de Louis XIV qu’on se tape. Et j’ai beau chercher, je ne vois pas a quel moment notre Livre Sacré nous somme de nous prosterner aux humains ou de prendre la parole de l’un d’entre eux (a l’exception des prophètes) comme gospel.

    Ce n’est pas que je partage l’avis de ce Mohamed Rajji. Loin de la. J’aurais bien critiquer nombres de ses idées. Mais je me battrais bien aussi pour qu’il ai le droit de les formuler sans risque de persécution. Je ne vois pas de diffamation dans son post. Je vois de la colère, du ragottage, de la frustration, du nationalisme et de la spéculation de mauvais gout.

    Seul un naïf/ive pourrait invoquer le vice de procédure dans ce cas. Le probleme est bien plus grave. La représentation légale n’a de poids que dans un état de droit égalitaire. Assurons nous de cela et partons ensuite vers la conquête des bugs du système.

  26. Lixy, puisque tu fais référence au Livre Sacré, je te donne cet extrait de la sourate des Femmes/59 à méditer : “Ô les croyants! Obéissez à Dieu, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement”.

  27. “Le jour où un juge décidera d’avoir le courage de prendre le système dans le sens contraire, au risque d’y laisser sa carrière, les choses changeront!”

    @hmida: vous croyez que le cas du caïd qui a dénoncé la corruption et qui n’a jamais rien mendié à personne a servi à quelque chose?
    je vous laisse un lien “citoyen”: http://lecitoyen.zeblog.com

  28. @ MC

    Dans d’auytres pays, cela s’est vérifié…..L’histoire des sociétés est faite de sacrifices des individus……

    A moins que quelqu’un ne découvre la baguette magique pour tout changer bayna 3achiyatine wa do7aha!

  29. @Passant: ” Insulter l’avenir du pays qui est et restera une Monarchie est indigne.” Tu devrais nous représenter (avec quelques magistrats) dans les jeux olympiques du ”n’importe-quoi”. Tu peux me passer ta boule de cristale pour que je puisse savoir quand je gagnerai au Loto?
    Plus sérieusement, la Monarchie est une institution historique de création humaine. Son but, selon les perspectives, est de jouer les intermédiaires entres les groupes sociaux, donner de la légitimité sociale à certains acteurs ou plus simplement exercer une hégémonie (de classe ou autre) sur la société. Elle est apparue dans des conditions spécifiques, fait tout pour se pérpetuer en dépit de son inefficacité et disparaitra, comme nous tous pauvres humains, lorsqu’un grand nombre de groupes sociaux se renderont compte qu’elle ne maximise plus leurs profits. À mon humble avis, elle commence à en donner des signes inquiétants..Vaste débat..

  30. aaa si mida … rah ca fait plus de 9 ans … pres du 1/4 du regne de Hassan II … ca fait deux legislatures … on est bien loin de 3achiya wa dohaha

  31. @ citoyen marocain

    C’est à croire que la génaration actuelle n’est pas meilleure que la précédente…..Un peu d’autocritique ne ferait de mal à personne!

    Nous avons fauté surement……Nous avions l’excuse – lâche – de la répression…..Nous n’étions pas des héros!

    La génération actuelle faute …Elle a l’excuse – tout aussi lâche – d’un sytème qu’elle n’arrive pas à changer ….

    L’héroîsme ne semble pas être héréditaire.

    Je suis dur, je sais….Sauf que je suis dur avec moi-même avant de l’être avec les autres!

    Pour rester dans le sujet de ce billet, j’ajouterai :

    Je ne suis jamais prompt à condamner. Sinon j’aurai applaudi le juges d’agadir!

    Je ne suis pas plus prompt à applaudir! Sinon, j’aurai applaudi les inepties de Erraji.


  32. “Ô les croyants! Obéissez à Dieu, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement”.

    Aïcha, je t’aime.

Comments are closed.