Voyage à Alger du temps où les livres y avaient une place …

Découvrir un auteur que je ne connais pas m’est toujours un doux plaisir, plus encore quand cet auteur manie la langue avec subtilité, qu’il a de l’imagination et qu’il sait nous émouvoir!

Ce fut le cas avec l’écrivaine algérienne Kaouther ADIMI et son roman “NOS RICHESSES” paru durant l’été 2017 chez les Editions du Seuil.

CVT_Nos-Richesses_2302

Que pouvait bien se cacher derrière ce titre court, mais prometteur déjà avec ce “NOS” qui invite d’emblée le lecteur au partage des richesses promises par l’auteur.

Nos richesses” est un roman sur les livres et sur ceux qui les font, les auteurs, les éditeurs, les imprimeurs, les libraires et bien sûr les lecteurs.

Il raconte l’histoire vraie et authentique grâce à une technique narrative originale mais très agréable – que je vous laisse le plaisir de découvrir – , de Edmond CHARLOT dont la vocation est de “d’accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion”.

Ce personnage assez rêveur a pourtant été l’éditeur de Albert CAMUS, encore inconnu, Jules ROY, Max-Pol FOUCHET, Emmanuel ROBLES, André GIDE à ses débuts et il a lancé L’ARCHE, une revue littéraire qui a marqué l’époque.

Le récit de la vie de Edmond CHABOT est l’occasion pour Kaouthat DIMI de rappeler en quelques pages bouleversantes les terribles événements de Sétif en mai 1945, les mois sanglants où l’O.A.S faisait régner la terreur à Alger et le tristement célèbre 17 octobre 1961 quand le préfet Papon a ordonné le massacre des algériens de Paris.

Mais le roman n’est pas que cela !

C’est aussi l’histoire de Ryad, jeune algérien de France, qui revient à Alger d’après la décennie de guerre civile, qui découvre un ^pays où vit “un peuple docile”, où la culture n’a plus sa place, et encore moins les livres!

C’est aussi l’histoire de Abdellah, vieux témoin de la lente et irrémédiable déliquescence d’un pays..

“NOS RICHESSES” raconte plus que la vie riche et presque aventureuse d’un éditeur! Le roman est le roman d’un lieu : la librairie algéroise installée dans un local minuscule dans le quartier des facultés “LES VRAIES RICHESSES“, entre une pizzeria et une épicerie.

Étrange roman, bien écrit, fourmillant d’informations sur une période révolue de l’Algérie française des années 1930 à 1960, sur le monde de l’édition, ses difficultés et ses moments de bonheur.

A lire absolument.